Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 11:29

C’est la dernière des carabistouilles mitonnée par les boulangers pour préparer la ménagère à payer encore plus cher son pain : la hausse du prix du blé. Jusqu’à cette dernière trouvaille ils n’avaient pas donné d’explication avant d’augmenter la baguette dans des proportions considérables, et pourtant le cours du blé ne cessait de baisser. Depuis le passage à l’euro la baguette qui se négociait autour de 2 francs, flirte fréquemment avec les 90 centimes soit 3 fois son prix d’il y a 4 ans.

Aujourd’hui alors que le coût du son n’entre que pour 5% dans le prix de son pain, la boulangère justifie de faire appel à l’envolée des cours pour augmenter encore ses marges. Si dans une économie de libre entreprise elle est fondée à fixer ses prix comme elle l’entend, elle n’est cependant pas tenue de rouler ses clients dans la farine.

Dans la même veine les paysans annoncent déjà que le prix du lait part à la hausse. Les vaches en voudraient-elles à Sarko en réduisant le volume de la traite à moins que ce ne soit le coût du fourrage qui a augmenté. Il y a peu encore on amassait des surplus laitiers que l’on distribuait à bas prix aux pays sous développés, ce n’était que pis-aller. Quelque soit la calembredaine que le lobby agricole nous servira, le prix du beurre est en passe d’augmenter. Il est loin le temps où l’on pouvait avoir le beurre, l’argent du beurre sans oublier la fermière pour les plus chanceux.

Sarkozy est arrivé mais les mauvaises manières perdurent : heureusement l’Insee veille et attestera que l’inflation est maîtrisée.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires

Daumont Jean 31/08/2007 15:06

 La réponse de l'INSEE est toute trouvée : les "ménages" focalisent sur les dépenses "courantes", notamment alimentaires", dont les prix ont fortement augmenté depuis un an : beurre (40 % !), Farine (8%), Métro, essence ...et bière (7%), tabac (5%), Poulet (5%)... alors que d'autres "produits" ont peu augmenté...jusqu'à présent : loyers (3%), Electricité (1%) ...ou ont même baissé : appareils ménagers ou informatiques, vêtements... d'été (à cause de la météo...). Et comme les produits alimentaires ne représentent que 16,6 % dans son calcul de l'indice des prix, l'INSEE en conclut qu'avec 2 % au 1er semestre 2007, la hausse reste "sage", après 1,8 % en 2005 et 1,6 % en 2006... CQFD !

Anne 29/08/2007 10:08

Et si on délocalisait la fabrication du pain pour ceux qui le veulent moins cher ? Et accessoirement moins bon...

Jacques Heurtault 28/08/2007 19:00

Le plus simple, c'est de laisser les boulangers vendre leurs pains au prix auxqueles ils le souhaitent ... et de laisez les consommateurs acheter le leur au prix auquel ils le souhaitent! L'offre et la demande finiront bien par se rencontrer ....