Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 18:54

Depuis qu’elle est conclue la fusion GdF Suez suscite des commentaires aussi contradictoires que passionnés. Succès incontestable pour ceux qui hier était réservés, les sarkozystes, bradage inacceptable pour les tenants de l’économie dirigée emmenés par les syndicats qui sur un point au moins sont fondés à être dépités.


La question de savoir si c’est une bonne affaire ne risque pas d’être tranchée, car la réponse dépend d’abord de la casquette avec la quelle vous vous y  intéressez. L’actionnaire, le salarié ou le client n’auront pas les mêmes critères d’évaluation du résultat, alors imaginez ceux qui réunissent ces 3 statuts à la fois !


Quant à la seule question qui mériterait consensus, de savoir si c’est bon pour la France, on sent confusément que la réponse est positive mais personne n’a pris la peine de nous expliquer en quoi ?


La politique énergétique et industrielle dans une économie mondialisée doit elle conduire à reconstituer des champions nationaux dont les actionnaires sont dispersés sur tous les continents ? L’indépendance énergétique dès qu’elle s’affranchit du modèle de l’entreprise nationalisée n’est-elle pas un miroir aux alouettes. Il semblerait qu’il ait fallu dix huit mois à Mr Sarkozy pour se convaincre du contraire, dommage qu’il n’ait pas consacré quelques instants à nous faire partager le fruit de ses réflexions.

 

 

 

lire aussi :  De l'eau dans le gaz

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article

commentaires