Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 21:58

Disparaître quand on fut l’enfant chéri du petit écran, le surdoué de la génération qui fit la télévision ça déclenche nécessairement une avalanche de compliments. Tous se souviennent combien ils furent son ami, son proche, son confident, son complice de tous les instants. L’essentiel c’est d’être l’un de ceux qui l’ont côtoyé, admiré, soutenu dans les instants de doute et aux quels il doit, à les en écouter, d’être ce qu’il fut.


jm.JPGNe jouons pas les empêcheurs d’encenser en rond : Jacques Martin n’est plus et on est triste pour les siens. Il a réjoui une génération de parents dont la progéniture était dressée pour passer à Dimanche Martin. Vous vous souvenez de ces têtes blondes ahanant les refrains de chansons qui ne rimaient à rien devant des parents ébahis et un théâtre de l’Empire investi par des papys mamys décatis.


L’abrutissement télévisuel dominical incontournable, le niveau absolu de l’abêtissement infantile, c’était l’émission phare de l’ami Martin : l’école des fans. Alors même si on est le seul dans notre coin à ne pas partager le délire médiatique, on remercie la direction de France 2 d’avoir fini par interrompre cette démonstration hebdomadaire de débilité collective indigne d’une chaîne publique.


Le Martin du petit rapporteur aurait du tirer sa révérence sans passer par la case papa gâteux où il s’est embourbé. Il restera le souvenir d’un touche à tout de génie, d’un gone impertinent et d’un joyeux luron. Ce saltimbanque là on le salue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires

Un fan 26/09/2007 17:49

Désopilant...

pascal Hervé 23/09/2007 17:53

Pardonnez moi,veuillez lire "sentence".

pascal Hervé 23/09/2007 17:47

Votre piteux ereintement de Jacques Martin,homme au moins aussi cultivé que vous,fait un parfait pendant à votre défense des pédophiles récidivistes exposée dans un autre de vos billets d'humeur.Mon pauvre Candide,si mal nommé,votre aveugle dévouement à la cause du positivisme ne fait qu'illustrer la sentance de Rabelais,science sans conscience n'est que ruine de l'âme.

Ph. Charton 20/09/2007 19:53

Franchement vous faites vraiment pitié.... Vous croyez tout savoir sur tout et dénigrez tout! Redresseur de tort, vous ne communiquez rien de positif sur votre blog sinon des tonnes de fiel que vous vomissez sur tout ceux qui ne pensent pas comme vous. Vous devez  être bien triste au fond.