Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 14:54

C’est une profession qui fleure bon la décoction de camomille. Le trébuchet y sert encore à la préparation magistrale qui se concocte dans l’arrière boutique. Pas de risque d’attraper un courant d’air, l’atmosphère y est confinée, les gouvernements passent et les potards traversent les crises.


pharm.jpg C’était compter sans la Commission européénne qui fait à la France obligation d’ouvrir le marché des pharmacies. Tout un chacun sait bien que cette profession a troqué depuis longtemps sa vocation médicale pour distribuer l’éventail des produits qu’elle a abusivement qualifié de « para pharmacie » et qui se vendent en supérettes. Qui ne sont pas, elles, soumises au numerus clausus.


Gagner sur les deux tableaux, celui qui protège les spécialités médicales et concurrencer la GMS pour les produits grand public, c’est ce que la pharmacie française pratique depuis les années 60. A juste titre, semble-t-il, la commission a décidé de mettre un terme à cet abus et a enjoint le gouvernement de libéraliser cette profession : ouverture aux chaînes de distribution et disparition du numerus clausus.


Cette bouffée d’oxygène en pharmacie vient de raviver la grogne des potards. On leur tond la laine sur le dos. Certains menacent de faire la grève…des génériques. On peut dire qu’ils ne manquent pas d’air !



PS  La libéralisation frappe l'Italie

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article

commentaires

cris 05/10/2007 21:03

Merci Christophe, j'aime beaucoup vos interventions. Pourquoi ne viendrez vous pas nous rejoindre sur le blog : www.pharmaciensencolere.fr?Ce blog est maintenant privé et vous pouvez y apporter de bonnes idées. De nombreux pharmaciens nous ont rejoint depuis quelques jours et y apportent des idées pertinentes!

Christophe 05/10/2007 17:33

Tu sais Cris, on vie à une époque où les gens trouvent tout à fait naturel de cracher sur les autres. Les gens pensent toujours être les plus intelligents et surtout pensent être meilleurs que des professionnels comme nous ou comme les médecins dans leur domaine . Combien de fois j'entends dire "ce médecin est un con, il ne m'a pas donné ce que je voulais" . Tout cela me fait penser à l'histoire de la baleine qui s'était échouée sur une côte française cet été . Tu sais celle ou des experts du milieu marin faisaient tout pour empêcher l'animal de dériver au large. Tout d'un coup une meute de touristes a écarté les experts pensant prendre la défence de l'animal, ils ont poussé l'animal à l'eau (croyant bien faire) et .................... la baleine n'a pas pu être sauvée. Tout ça parce-que des types se sont crus plus forts, plus intelligents que des professionnels qui avaient eu la formation adéquate. Une petite citation, c'est le passage obligé sur ce blog : un con ça ose tout, c'est même à ça qu'on le reconnait !

cris 05/10/2007 16:49

Merci assuré social de votre extrème considération. Puisque je ne suis qu'un gamin de 6ème, essayant juste de défendre son "joujou", je me vois maintenant dans l'incapacité intellectuelle de gérer pour vous VOS dépenses de santé, c.à d., utiliser le système sesam vital qui VOUS dispense de l'avance des frais. Désormais, nous reviendrons à l'ancien système de collage de vignettes (accessible à mon niveau je le crois), vous me paierez directement (nous ne serons plus les esclaves de la sécu, chouette!) et vous vous ferez rembourser VOS frais en quelques semaines. Vive l'ancien système!

Assuré social 05/10/2007 14:17

Je suis allé sur le forum du site des pharmaciens en colère. pharmaciensencolere Je suis consterné par l'indigence intellectuelle des participants à leur blog. Vivre en esclaves dorés du système de santé n'affute pas l'usage des neuronnes ! Leur maturité politique : , niveau celle d'un gamin de 6 ème... ils imaginent boycotter les grandes surfaces avec leurs gros bras musclés à mourir de rire ....

Christophe 05/10/2007 12:19

Mr J CBDites nous un petit peu qu'elle profession vous exercez, qu'on puisse la dénigrer comme vous dénigrez celle des pharmaciens ! On va bien voir si vous ne réagissez pas ! Comment voulez vous qu'on reste de marbre, on donne tout les jours de sa personne et voilà comment on nous remercie ! Franchement me faire réveiller à une heure du matin en garde par des types comme vous Mr J CB qui ne font que dénigrer notre profession, c'est écoeurant et il est là l'abbus !!!!!