Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 19:17

Il aura commis l’erreur de ne pas nous …lire !

 

Un mois déjà que nous l’avertissions qu’il fallait passer du discours à l’action, mais on ne se refait pas. Puisque sa stratégie de conquête du pouvoir a été gagnante inutile d’écouter ceux qui s’étonnent du rythme lent des changements. On peut être brillant dans la conquête du pouvoir et hésitant dans sa possession.

 

Sarkozy a trop cru en sa bonne étoile et voila qu’elle pâlit avec l’automne.

 

Mauvais sondages, baisse du moral des ménages, dissonances gouvernementales et préavis à des grèves nationales. Du classique pour une rentrée, si ce n’est que cette rentrée ci devait coïncider avec les premières réformes sérieuses promises aux électeurs.

 

La réforme des retraites spéciales est pourtant le plus simple des ajustements à réaliser. L’opinion y était soi-disant favorable. Si ce n’est qu’en démocratie une opinion est versatile et que sa manipulation est assurée par ceux qui n’ont rien à perdre à la caresser dans le sens du poil.

 

La RATP qui avait annoncé se tenir en dehors du mouvement vient de basculer dans l’opposition. Pas encore un remake de 95 mais un délitement qui succède au flottement perceptible depuis le début du mois.

 


elysee-1.gifFillon aurait préféré avancer au pas de charge, plus par tactique que par tempérament. Il fut forcé au surplace. Le temps se gâte, l’orage menace et si Thibault précède Chérèque les fantassins sarkoziens seront défaits par les masses populaires entre Bastille et République. Inutile d’être grand clerc. Le reste des promesses sera remisé aux calandres grecques. Juppé 95, ça ne vous rappelle rien ?

 

Le président à New York c’était pour la galerie, et ça n’intéressait personne sauf à ce qu’enfin il se la joue Chirac, fraie avec les Grands de ce monde, et laisse son premier ministre gouverner…en attendant d’être remercié.

 

Mais, le président a réintégré l’Elysée.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article

commentaires

B. Vian 30/09/2007 18:43

"Monsieur le président, je vous fais une lettre que vous lirez peut-être, si vous avez le temps..."Heureusement Candide est là pour nous éclairer...à la bougie.Un fan