Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 21:10

L’affaire est à son comble et peu importe l’enjeu du débat : les tests ADN pour établir un droit à bénéficier des dispositions visant au regroupement familial. Pas de doute que ce sujet relève d’une décision du législateur, d’autant plus que le président n’avait pas caché sa volonté de contrôler le flux migratoire.


Les députés après discussions, navettes entre les assemblées, ont entériné un projet de loi avec une dose de test ADN. Peu importe qu’il convienne ou pas au rédacteur de ce blog. Ainsi en est-il de la démocratie, la volonté de la majorité s’impose aux minorités, aux individus.


Là où l’extravagance surgit c’est lorsqu’un comité* « Théodule » composé de bric et de broc, de copains qu’il fallait bien récompenser et d’experts d’hier, probables incompétents de demain, l’extravagant c’est qu’un tel comité d’une prétendue éthique se permette de contredire les représentants élus des citoyens. Au nom de quel droit, au nom de quelle autorité ces personnages peuvent-ils dédire la représentation nationale ?


AN.jpg Mais le plus grotesque reste à venir, c’est d’entendre ceux là même qui s’inquiètent que l’exécutif rogne les pouvoirs du législatif, qui réclament le renforcement des pouvoirs et de l'autorité du parlement, que ces faux culs en appellent à ce groupuscule pour mettre en cause la décision de la représentation nationale dont ils sont membres, lorque cette décision leur disconvient.


A ce jeu là toute la gauche peut être montrée du doigt, impuissante à gagner les élections, incapable de proposer une alternative au projet du gouvernement elle déconsidère le rôle des élus en donnant la primauté à un aréopage de vieilles barbes en quête de médiatisation.


Pauvre gauche tu désespères tes électeurs, tu abandonnes tes prérogatives au profit de ceux qui, aujourd’hui, te caressent dans le sens du poil. Cette gauche ne mérite que l’opprobre : elle disqualifie le parlement. Qu’elle ne s’étonne pas si on lui reproche un déni de démocratie.

 

  * Comité Consultatif National d'Ethique CCNE

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Pierre Lacour 05/10/2007 09:18

Tous des faux culs en effet !

Jacques Heurtault 04/10/2007 23:11

Pour ma part, j'ai contesté que cet amendement fasse l'objet de la même procédure d'urgence ... Une question de cette nature méritait un xamenn plus approfondi. Du même coup, et à cause de la procédure, le texte amendé risque l'inconstitutionalité.