Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 10:15

Historique, héroïque, géant, énorme : les qualificatifs ne sont pas usurpés. Trop souvent galvaudés ils en perdaient toute saveur.


L’exploit s’est construit dans les 10 dernières et interminables minutes après que les bleus ont marqué l’essai du succès. Face à des blacks survoltés, l’équipe de France est bousculée. Les blacks grignotent mètre après mètre, une faute une pénalité ce serait le retournement sans espoir de reconquête, la défaite assurée. Ils tiennent, stoppent la furia néo zélandaise à quelques foulées de l’embut. Un drop mal assuré qui échoue au pied des poteaux, un dernier coup de sifflet…ils ont gagné !


L’émotion de l’instant ne peut être retranscrite, bien au delà du suspense du meilleur scénario hitchcockien : le présent ignore de quoi l’avenir sera fait. Ni Sarkozy dans sa tribune, ni le demi au coeur de sa mêlée, ni la concierge du boulevard Voltaire rivée à sa télé ne sait ce qu’il en sortira. Du spectacle à l’état pur : on a gagné !


CPS-1-.jpg Chacun de ces moments « historiques » qui réconcilie avec le sport conduit à un processus spontané d’appropriation collective. C’est leur succès et cela devient notre victoire par un coup de baguette magique. Le résultat d’une élite, le fruit d’efforts insensés consentis par une minorité sélectionnée, les prouesses de 15 joueurs d’exception sont « assimilés » par des français pour une fois unanimes à s’attribuer le succès.


Préférant ignorer la discrimination qui permet la sélection et l’exploitation des meilleurs talents on ne retient que la distribution du résultat dont chacun inconsciemment revendique sa part. Il n’y a pas que dans le sport que la réussite individuelle appelle à sa redistribution collective : n’est-ce pas le fondement de l’idéologie socialiste de faire profiter une majorité, des efforts, des revenus de quelques uns ?


Si le peuple se satisfait des résultats d’une minorité, d’une élite encore faut-il qu’il laisse à cette élite la possibilité de réussir et de gagner. La machine égalitaire a ruiné la génération Mitterrand- Chirac en nivelant les aspirations individuelles au rang de la médiocrité. Il faudra beaucoup d’autres Cardiff pour faire sauter ce verrou. Bravo les bleu !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Sport
commenter cet article

commentaires

Daumont Jean 08/10/2007 09:04

   Ce que les Bleus ont réussi est bien, car c'est le résultat de la vaillance, mais il ne faut pas pour autant "coqueriquer" à tout-va !... De l'avis d'un spécialiste comme l'ancien joueur Boniface, l'équipe est bonne, sans être excellente, et ce ne serait la 1ère fois qu'une telle équipe, après avoir fait le plus dur (contre la Nouvelle Zélande), se ferait battre par une équipe plus ordinaire mais accrocheuse (gare à l'Angleterre!)

virenque 07/10/2007 18:33

merci bernard!

bernard 07/10/2007 12:23

"Le résultat d’une élite, le fruit d’efforts insensés consentis par une minorité sélectionnée, les prouesses de 15 joueurs d’exception sont « assimilés » par des français pour une fois unanimes à s’attribuer le succès."non ! Hier soir, il fallait sortir ou participer à un rassemblement lors du direct ... De grands moments d'émotion et pas de stupides cocoricos ! de la joie de s'être mesurés aux "immenses" all blacks mais pas de fierté déplacée. heureux et émus tout simplement ...Pourquoi faut il une nouvelle fois essayer de venir casser ce qui est bien et ce qui ne tient compte que des élans humains spontanés et sains ?

Jacques Heurtault 07/10/2007 11:35

Même Marion Jones vous lit! Vous êtes une star ... Je n'ai pas droit à un tel honneur. C'est pas juste, na!

J CB 07/10/2007 10:59

@Marion Jonespeut être parce qu'au rugby il n'y a pas de star, peut être aussi Candide est-il naïf de coire que le rugby échappe à l'opprobre qui touche la plupart des sports individuels et plus rarement les sports collectifs?les français ont beau savoir que le tour de france est devenu le our de farce, ils s'y précipitent toujours... peut-on dire dès lors que le français aime le tricheur ?de mémoire il n'a jamais sifflé Virenque...alors ?