Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

13 octobre 2007 6 13 /10 /octobre /2007 18:58

C’est un défi à Al Gore ! Le jour où il est couronné, les géomètres ont l’outrecuidance de révéler qu’il faut relever l’altitude au sommet du mont Blanc : les glaciers n’y fondent pas. La neige s’y entasse encore plus éternelle, et elle fait culminer le toit de L’Europe à 4810 mètres, en hausse de 3 mètres depuis le dernier relevé.


mont-blanc.jpg
Le réchauffement climatique connaîtrait décidément bien des exceptions, des étés frigorifiant, des glaciers plus épais et un Mont blanc encore plus insolent qui nargue les marchands d’apocalypses en se redressant fièrement.


Sans doute l’exception climatique française ! Elle vient à point nommé donner de l’eau au moulin de messieurs Allègre et Leroux dont les actions étaient à la baisse depuis qu’à Oslo on avait décidé qu’il faisait de plus en plus chaud.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

J CB 15/10/2007 21:46

Tectonique des plaques  ...bof,      Candide vous devez avoir raison

Buffalo (de l Equipe de Debattons !) 14/10/2007 23:26

et donc pas de rapport avec le réchauffement climatique et MM Allegre ou Gore et le différend qui les oppose à distance

jean françois 14/10/2007 17:50

Les géomètres ont effectivement relevés une augmentation de la hauteur du Mont Blanc, mais ils n'ont pas dits que cela correspondait à une augmentation des glaces, mais d'un mouvement des plaques tectoniques. Donc pas d'exeption française.

Candide 15/10/2007 21:43

Désolé, J.F.Mais si la tectonique des plaques était reponsable d'une hausse de 3 mètres en 3 ans il y auarit de quoi s'inquiéter. 100 mètres en  1 siècle, il faudrait en causer dans le poste.Les géologues pensent plutôt que la densité de la neige change avec le climat ce qui peut expliquer la hausse du sommet enneigé alors que la base rocheuse du Mont blanc est resté au même niveau !

Jacques Heurtault 13/10/2007 23:53

Une "exception française" de plus! Bof ...