Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 21:30

Faut-il en parler ? La réponse est dans la question. Divorce ou séparation peu importe le terme, c’est un président solitaire qui va conduire les affaires du pays. C’est une situation dont la conséquence apparaîtra progressivement et que l’on peut résumer lapidairement : le pouvoir a perdu sa légitime opposition.


Quiconque a exercé une haute responsabilité, connaît le vertige de la solitude, l’entourage servile et les zélateurs dociles. Quiconque a connu l’ivresse de l’altitude et le tutoiement du succès sait que la spirale n’aspire qu’à s’inverser, le laudateur à se transformer en détracteur et l’agneau bêlant en loup sanguinaire.


sarkozy.jpg La seule qui puisse s’exprimer librement sans crainte d’être démise, contredire sans risquer d’être placardisée, douter sans être fusillée, s’opposer en toute sérénité c’est celle qui partage la vie du dirigeant. Celle à qui il peut confier ses craintes, ses hésitations, celle avec la quelle il peut dérouler des scénarios et juger des réactions sans craindre les arrière pensées : c’est la compagne qui a partagé son ascension, ses échecs, ses succès et qui connaît son animal pour avoir contribué à le façonner.


La solitude qui s’abat sur Nicolas est un évènement qui va nous changer notre président. C’est donc une affaire d’Etat. Dans cette nouvelle donne ce n’est que sous cet angle que le français est concerné, sachant que pour les françaises, cerise sur le gâteau, l’une d’elle peut prétendre à un statut de remplaçant.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires

autre citoyen 18/10/2007 07:20

"la gravité, le sérieux imposé par son entourage, la représentation sociale voulue par une morale dictée par les hommes finissent par être le bonheur des êtres qui s'ennuient"

yves 18/10/2007 06:48

on fait "une affaire d'état" de ce genre uniquement parce qu'on veut en faire une affaire d'état. Ces deux là ne s'aiment plus ? Est ce une affaire d'état ? Même les british ont réussi à dépasser cela ... SARKO seul ? J'en doute ... Bizarement la page d'anna fulda a été retirée de wikipédia semble t il en juillet 2007 mais la version anglaise est restéehttp://en.wikipedia.org/wiki/Anne_Fuldade plus ... franchement ... il a du goût SARKO !en résumé affaire d'état ? pour qui ? pour les blog people ?Est ce quelqu'un pense très sérieusement que cela va avoir une influence sur l'économie du pays ?On est en France et au 21ième siècle dans le pays de Voltaire, de Verlaine et de Rimbaud...

Citoyen 18/10/2007 00:56

La vraie question est à mon sens pourquoi les journalistes français ont mis tant de temps à en parler alors que la presse étrangère et quelques internautes français bruissaient depuis plusieurs semaines autour de ce qui n'est pas encore une "information" selon ApathieLes journalistes attitrés diront qu'il s'agit de déontologie, d'autres non journalistes soulignent que c'est le symptôme d'une profession qui se sent de moins en moins libre avec le monde politique ... à moins que ce soit avec le monde de l'argent représenté par les actionnaires des groupes médias