Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 08:58


Réchauffement climatique : Délires et des faits    Le débat sur Agoravox

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires

Mlle Vacarme 09/05/2010 01:38



C'est intéressant ce que vous exposez là. Agrémenté d'un commentaire de climatologue, ça tombe à souhait.


Mais enfin... S'il faut faire culpabiliser l'homme, les écologistes ont d'autres cordes à accrocher à leurs arcs: gestion des déchets (en particulier nucléaires), pollution des eaux, OGMs,
déforestation par exemple.


Pour défendre ma cause, j'ajoute qu'il existe plusieurs courants écologistes. Le plus médiatisé est celui qui pousse à la conso (cf les pubs de TF1). Courant auquel s'opposent les écolos voulant
faire "remonter l'homme dans les arbres".


Je pense que la "pensée écologiste" à plusieurs vraies bonnes idées à diffuser telles qu'un mode de vie plus raisonné et plus sain.



Diatala 20/10/2007 13:25

« Mais nul ne peut être sûr, à moins d'être un devin... » Vous avez raison Jean ! C’est bien pour cela que ceux qui refusent une théorie visant comme seule coupable l’activité humaine ont le droit d’envisager une autre hypothèse voire, plusieurs facteurs inhérents à ce réchauffement, que celle qui veut nous être enfoncé dans le crâne à coups de buttoir.

Daumont Jean 19/10/2007 17:08

Ayant fait des études de climatologie il y a ...50 ans, je peux apporter les éléments d'information suivants :   -  Vers 1940-1950, on ne parlait ni de réchauffement ni de refroidissement, bien qu'une série d'hivers froids (dont se souviennent ceux qui ont connu la guerre 1939-45...) pouvait alors induire une période durable de refroidissement climatique... Or, à l"époque, on était en Europe en pleine période d'industries fournissant plus de CO2 qu'aujourd'hui...   -  Actuellement, depuis plusieurs années, il y a incontestablement une répétition d'hivers "peu froids", mais on ne peut prédire pour autant que cela va durer, car il y a d'autres facteurs que le CO2 (entre autres, les variations aléatoires des taches solaires...)   - En fait, pour le climat, en étudiant le passé , on constate qu'il y a plusieurs niveaux de variations :    * Les variations "annuelles", peu significatives, faisant qu'il y a des hivers foids ou tièdes en alternance, ou de séries d'hivers froids ou tièdesIl est possible qu'on en soit seulement à ce stade...    * Les variations "séculaires" ( + ou - 100 ans...) rapportées par l'histoire : lire le livre d'E. Leroy-Ladurie "Histoire du Climat " (Ed Fayard 2004) 16°s chaud - 17°s  froid - 18° début chaud - fin froide ...et Révolution, comme par hasard (disettes)... Il est également possible qu'on soit dans cette perspective : fin 20° s chaud après début plus froid...   * Les variations "géologiques" : l'ère quaternaire a vu la succession de glaciations (Riss et Wurm) avec inlandsis sur l'Europe du Nord  (Id Groënland)  et de périodes interglaciaires.. On est actuellement dans une période interglaciaire, donc globalement de réchauffement, mais on court tout droit vers une nouvelle glaciation... il est vrai certainement pas avant au moins une centaine de milliers d'années, et l'homme, d'ici là, aura fait assez de bêtises pour n'être plus sur la Terre !  Finalement, chacun peut choisir , suivant sa conception du monde ... Mais nul ne peut être sûr, à moins d'être un devin...