Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

25 octobre 2007 4 25 /10 /octobre /2007 17:17

Les dispositions visant à inciter les médecins à s’installer dans les zones sous médicalisés sont passées à la trappe. Le lobby médical aura fait fléchir un gouvernement dont on espérait que sur une réforme aussi équitable et nécessaire il tiendrait bon. Cet abandon du projet de loi viendra lester encore un peu les comptes de la sécurité sociale.


internes.jpg Mais surtout cette reculade confortera tout ceux qui défendent becs et ongles leurs prés carrés et refusent de consentir l’ombre d’un effort au service de l’intérêt général. A leur décharge les mesures fiscales du début du quinquennat auront savonné la planche des ministres qui au gouvernement souhaitaient entamer le corporatisme des professions protégés.


La vivacité des débats avec les pharmaciens comme avec les internes a démontré que le niveau général de compréhension des sujets économiques se situait au mieux au raz des pâquerettes. Ainsi la discussion sur la charge du financement des études supportée par la collectivité dépasse la capacité d’entendement de ces brillants sujets.


Peut être une piste à long terme pour un futur gouvernement qui voudrait moderniser : donner aux étudiants de toutes facultés une culture minimale sur les fondamentaux de l’économie de marché.


  Il ne faudra pas être pressé pour réformer !

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Horatio/Florent 04/01/2008 14:45

haha, les égoïstes sont les internes ou les imbéciles qui persistent à s'enterrer au fond de la creuse ? Le monde moderne est urbain, aller contre cette vérité c'est ça être égoïste !

Daumont Jean 01/11/2007 14:58

Ce "recul" devant les manifestations d'étudiants en médecine" est lamentable... Autant dire clairement que certaines catégories n'ont pas droit aux soins... Voir mon article "Pas de soins pour les Ploucs"...

mj 29/10/2007 10:14

réduire la santé à un simple sujet économique est une ineptie...mais il n'est pas impossible qu'un jour prochain tous ces "rentiers de situation" se voient imposer le port d'un signe exterieur d'infamie du type étoile jaune , comme certains indésirables dans les années trente et quarante ..... pourquoi tant de haine ?   elle a bon dos l'économie de marché !

Candide 29/10/2007 12:26

Il y en a qu'en même qui ne manque pas d'air !Prétendre qu'à traver ce billet, la santé est ravalée à un problème économique, c'est ,  quand on défile dans la rue pour pouvoir gagner plus de fric,   L'HOPITAL QUI SE FOUT DE LA CHARITE !!!Il fallait quand même oser l'écrire.Sans haine ni animosité, merci de m'avoir permis de le rappeler

Jacques Heurtault 28/10/2007 23:36

Il y a un moyen simple : le conventionnement unipersonnel et non plus collectif! Et ce, pour tous les médecins, les anciens et les nouveaux ou futur nouveaux ...

Candide 27/10/2007 14:23

@ Finky  On n'est pas loin d'être d'accord. le passé étant le passé, il faut bien admettre qu'un jour il faille changer, sinon vous resservirez indéfiniment la même  excuse...Les exemples étrangers servent ceux qui les interpellent dans le sens qui les arrangent. Savez vous qu'en Suède les étudiants doivent rembourser l'Etat du prix de leur formation ? Semble-t-il pas !Une fois encore, la critique faite aux Internes et seulement à ce type d'étudiants, c'est de vouloir le meilleur de deux mondes ( libéral pour décider où s'installer et collectif pour toucher leurs honoraires ) sans accepter les contre parties de l'un ou l'autre de  ces systèmes.Et à cette incohérence là aucun des commentateurs sur ce blog n'a répondu !