Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 21:10

Bientôt, à n’en pas douter, les partenaires sociaux enterreront la hache de guerre et le problème des régimes spéciaux de retraite ne sera plus qu’un lointain souvenir : tout les salariés seront alignés sur les 41 années de cotisation. Le coût immédiat sera exorbitant et dissimulé pour ne pas susciter la révolte des cochons de payant. Ce n’est que dans la durée que l’opération se justifiera et dans l’exploitation politicienne qu’en feront Sarkozy et de Thibault, les bénéficiaires de l’accord.

salaire.jpg Alors resurgira le deuxième serpent de mer : la divergence des salaires selon que vous êtes du sexe masculin ou pas. Et là, surprise : mais d’où viennent ces disparités si souvent stigmatisées. Sur la liste des discriminations sexistes la différence des rémunération est la plus souvent citée.

Alors sus aux responsables : quelles sont donc les entreprises qui sous rémunèrent les mères, les femmes et leurs filles ?   ....... lire  la suite      

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Ozenfant 15/11/2007 18:19

Il me semble que les femmes sont, dans le privé, en effet moins payées que les hommes.J'ai employé une femme comme chef de cuisine, parce qu'elle m'avait demandé un salaire inférieur aux prétentions des mecs.Quand elle m'a annoncé qu'elle allait être absente pendant tout son congé grossesse... j'ai regretté de ne pas avoir pris un homme, même payé plus cher !!!!Au fait, comment avez vous connu le blog des B&B's ?

aymard 15/11/2007 14:27

comme vous le dites, il est toujours de bon ton de trouver une croisade à déclencher pour s'attirer les bonnes grâces d'une frange de la population. Notre hyperprésident l'a si bien compris qu'il enchaine les sujets tout en les faisant publier par des informations téléguidées par ses amis. Ainsi, après les disparités de salaires entre sexes, nous risquons de voir revenir l'autre serpent de mer : l'insécurité de nos villes. Occuper le terrain médiatique est le seul programme qu'il a trouvé pour faire oublier au bon peuple que des restrictions le guettent.