Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 21:13

En raison de son article 1, la constitution s’oppose au dénombrement ethnique. C’est probablement la décision la plus incohérente que le conseil ait formulé dans un passé récent. Résumons la logique des sages, puisque c’est par ce pseudonyme qu’ils se font interpeller. La constitution garantissant l’égalité des uns et des autres toutes mesures visant à contourner ce présupposé est anti constitutionnelle.


Exit les balances, les toises, et les mots qui désignent la couleur des cheveux ou celle des yeux dont le but est de permettre l’identification, donc la différentiation, donc la violation de la constitution qui nous a pré formaté tous égaux.


Encore ne parle -t-on pas des signes distinctifs que sont la voix, l’empreinte digitale et l’ADNangelot.jpg dont le décryptage contrevient bien entendu au présupposé sacro saint principe d’égalité entre tous les citoyens.


N’oublions pas l’essentiel, les hommes sont tous égaux, mais qu’en est-il des femmes ? Aux yeux des sages qui siègent au Palais Royal la différentiation sexuelle est derechef anti constitutionnelle et toute information relative au genre que la nature vous a attribué doit être escamotée.


A tout bien considérer les sages n’ont pas usurpé leur dénomination : ils nous ont gratifié du sexe des anges !

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires

César 23/11/2007 09:59

Telos  le site de Zaki Laïdi, chercheur au CNRS, développe la démonstration par l’absurde de Candide sur l’ineptie de la décision du Conseil Constitutionnel interdisant les statistiques ethniques. Qu’en termes savants ces choses là sont dites, mais la conclusion est la même : cet arrêt est franchement débile !  Dommage qu’il n’ait rendu à César….