Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

4 décembre 2007 2 04 /12 /décembre /2007 21:29

Le changement de ton n’échappe qu’aux inconditionnels. La «subrepticité » de l’évolution cherche à en atténuer la réalité. La real politik fait son œuvre et les certitudes du candidat ne résistent pas à la dure loi du négoce. Inutile d’aller chercher ailleurs l’explication à ces manquements répétés aux idéaux claironnés du haut des tréteaux de campagne.

 

Lejour3.jpg La compromission ne peut frapper que ceux qui ont juré de ne pas y succomber. 6 mois à l’Élysée et déjà tant d’occasions de noter que le président s ‘éloigne du candidat, là où la rupture devait aussi être au rendez vous. 


Ce n’est pas dans tant l’accommodement avec des régimes que l’on voue aux gémonies qu’il y a matière à redire, c’est dans l’illusion entretenue, le temps d’une élection, qu’il pourrait en être autrement. A-t-on affaire à des oies blanches qui découvrent ébahies que la belle mare n’est qu’un glauque marigot ? Non ils sont aguerris, rusés, roublards comme il est de bonne guerre qu’ils soient. Nixon restera pour des générations l’étalon de ce qu’il faut être pour réussir comme président, que cela plaise ou pas.
 


La sidération, car il faut donner à ce hiatus le qualificatif qu’il mérite, tient à la démission face aux exigences algériennes. Ne pas tomber dans la repentance en allant s‘excuser des crimes de la colonisation : quelle hypocrisie, de qui se moque-t-il ? Jules Ferry réveille toi et rappelle lui que la colonisation était le bienfait que devaient les peuples riches aux races inférieures, aux nêgres et aux arabes. Aussi longtemps que l’on ne s’est pas imprégné de ses textes là on ne comprend pas le contexte dans lequel se sont déroulées ces occupations ; Plutôt que Guy Moquet, Sarkozy, relis Jules Ferry…et arrête de t'excuser !

 

Le comble étant atteint lorsque le pays – l’Algérie puisque c’est d’elle qui s’agit – accuse le sale colonisateur de tous les maux et entre autres de celui de refuser à ses ressortissants d’aller et venir chez nous librement. Alors pour 5 milliards de dollars d’activité pour les salariés algériens de nos usines tu as mis ton mouchoir dans ta poche. Et en plus il t’avait traité de youpin ! 

  Sarkozy : ce n’est pas une inflexion, c’est une génuflexion !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article

commentaires

LOmiG 05/12/2007 19:09

salutje suis assez d'accord avec toi. D'autant plus que au pssage, Sarkozy a tout de même dans un discours fait le parallèle entre "islamophobie" et "antisémitisme". J'ai fait un billet pour préciser les choses là-dessus. Mais tout cela donne tout de même l'impression que Sarkozy était nettement moins à l'aise en Algérie, que sur d'autres sujets. Il faut dire que la situation est plus tendue !à bientôt !