Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 19:27

chef.jpgLe chef, c’est quand il manque qu’on découvre son utilité. Le chef a tous les défauts sauf celui d’être chef, du moins quand il en assume les attributions. Il pare au coup, quand il ne les a pas anticipés, il châtie ceux qui veulent sortir du rang et il assure pour le monde extérieur la cohérence de l’institution. 

A constater le capharnaüm qui règne au PS, à entendre les voix discordantes qui s’élèvent pour approuver ou déplorer le processus de ratification du traité européen il faut avoir une totale cécité pour penser que Hollande a l’ombre de la stature d’un chef.

 

Rappelez vous le parti du Chirac flamboyant, le PS d’Épinay au temps de Mitterrand pourhol3.jpg mesurer l’abîme qui sépare ces patrons de ce pantin joufflu, incapable de démissionner si c’est le prix à payer pour restaurer l’ordre dans sa maison. Et dire qu’il aurait pu être candidat aux présidentielles. Bayrou qui dans ce domaine prend le problème par l’autre bout est convaincu d’en avoir la vocation. Car Bayrou à l’opposé de Hollande fait fuir ses partisans, et quand "bien même il n’en resterait qu’un, il serait toujours le chef". Pathétique.  

Billet facile, offert sur un plateau par la pantomime d’un persifleur de talent ; mais rares sont les pamphlétaires qui font de brillants commandants. Hollande ne sera pas une exception.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article

commentaires