Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 20:58

C’est le grain de sable qui peut bloquer la mécanique. Que la suppression des départements soit biffée des mesures attaliennes on le regrette, d’autant plus que la suppression de cette strate pouvait s’échelonner sur 10 ans, que le principe de précaution soit laissé dans la constitution, il suffit de le rendre caduc comme tant d’autres dispositions constitutionnelles tombées en désuétude mais que les pharmacies soient maintenues avec leurs rentes de situation et leurs privilèges est une prime payée au lobbysme, à l’incivisme voire à la voyoucratie.

pharma.jpg
Si les mots ont un sens cette profession profite de numerus clausus et de deux monopoles que « Bruxelles » a jugé contraire au droit européen. Ses représentants ont exercé un chantage éhonté allant jusqu’à demander aux exploitants de saboter le système d’information de la sécu, de bloquer les remboursements, de faire la grève des gardes et de ne plus substituer les
lingot.jpggénériques en lieu et place des spécialités…le forum de leur site nous  a laissé sans voix 


Et pour prix de son incivisme cette corporation est épargnée par le président. Alors on ne se gênera pas pour donner raison aux taxis, aux ambulanciers, aux coiffeurs et à tous ceux à qui un effort est demandé lorsqu'ils se mettront en travers des réformes de Mr Attali. Si les plus fortunés, les mieux éduqués, les plus choyés sont exemptés de payer leur écot, au nom de quel principe peut-on demander aux moins bien lotis de payer pour les pré cités ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires

Potard 25/01/2008 12:09

@doodoovous au moins vous êtes pharmacien, à n'en pas douter !

doodoo 24/01/2008 23:05

poov con

jules 24/01/2008 10:02

ceci dit le plus grand incivisme me semble être celui des hommes politiques qui se partagent les prebendes , d'ou  leur cris à l'idée qu'on pourrrait supprimer un niveau administratif : en fait diminuer le nombre de postes pour les elus. Comme le disait si bien michel Charasse , il suffirait de faire que l'elu departemental soit aussi l'elu regional pour que le probleme des departements ne se pose plus d'ici 10 ans.