Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 18:43

Attali n’a pas mâché ses mots face au présentateur du JT qui faisait une présentation tronquée de ses propositions. Il a eu bien raison de ne pas se laisser manipuler par le journaliste en qualifiant de mensonger le résumé qu’il donnait de son plan.

Dans l’affaire de la Générale que penser des propos sidérants tenus par Bouton songenerale.jpg directeur et par Noyer, patron de la banque de France ?  Personne pour réagir aux torrents d’inepties que déversent ces deux complices, puisque Noyer est sensé contrôler Bouton !

Premier mensonge, ce n’est pas le « trader » qui a causé la perte abyssale mais le banquier en  débouclant des positions. La différence est colossale car la justice n’a rien à voir avec cette affaire qui ressort exclusivement d’une faute lourde d’un salarié qui n’a pas respecté les règles de l’entreprise. Mais c’est la liquidation, dans des conditions de panique totale, qui a créé la perte de 5 millions d’€, et cette décision c’est Bouton qui l’a prise.

Deuxième mensonge effarant. « La Société Générale est plus riche aujourd’hui que cebdf.jpg « writte off » est enregistré qu’hier avant découvertes de ces écritures ». On atteint au comble de la désinformation. Ces 5 milliards de perte qui « enrichissent » tels que l’a exprimé sur RTL ce Noyer, est une assertion qui défie l’entendement. A-t-on le droit de professer des contre vérités pour rassurer les déposants épargnants, ce qui revient à les traiter de gogos ? C’est pourtant ce que Mr Noyer a tenté de faire.

Et pour terminer on eut droit à une envolée lyrique du même Noyer (sans jeu de mot) sur le système bancaire français à l’abri des mauvaises surprises car très bien contrôlé. Les mots n’existent pas pour qualifier le pantin qui tient des propos surréalistes, pas plus que pour qualifier le journaliste qui lui a servi benoîtement la soupe : un certain Apathie dont on vous déjà parlé.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article

commentaires

mere teresa 27/01/2008 20:59

A tous les coups Candide est un gagne petit au grand coeur puisqu'il parle d'une petite perte de 5 millions d'euros là ou il faut parler de  5 milliards d'euro !Ceci dit il a raison au fond et ne doutons pas un instant que d'ici quelques jours Bouton ira rejoindre JMM au pantheon des gloires déchues. N'est pas specialiste des salles de marché qui veut.