Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 19:09

Vaste sujet que celui de la laïcité dans un pays qui revendique ouvertement ses origines judéo chrétiennes. Débat pollué par les grands penseurs de gauche comme de droite qui assènent leur credo comme autant de dogmes intouchables au risque de néantisation du contradicteur. Mme Mignon, du cabinet de Sarkozy vient de réveiller ce vieux débat,.

La religion étant affaire individuelle l’intervention de la société dans la sphère du privé n’est-elle pas déjà une entorse à la sacro sainte laïcité. C’est bien la difficulté du débat, qui pour protéger le magistère de la foi fait appel au ministère public.

Sarkozy qui ne craint de déplacer aucune montagne s’est attaqué depuis son élection à retracer quelques lignes dessinées depuis 1905 et qui étaient bousculés par l’évolution de la société.

Exemple emblématique : le travail du dimanche qui repose sur un texte religieux revendiqué par les syndicats pour s’opposer à sa libéralisation. Les exemples pullulent avec l’arrivée massive d’immigrés n’appartenant pas au judéo christianisme et revendiquant le droit de pratiquer leur religion en terme d’égalité avec les catholiques. A ce titre des sapins de Noël ont été supprimé des mairies où ils « offensaient » les musulmans. La loi de 1905 donnant raison à ceux qui exigeaient que l’on fasse disparaître ces manifestations ostentatoires d’une religion.

Avec les sectes Sarkozy s’apprête à déplacer un nouveau curseur. Celui du monopole religieux confiés à quelques grands noms au détriment des formations lilliputiennes. Il faut bien revenir aux fondamentaux : l’église catholique est une secte juive qui a réussi !

secte.jpgA quel titre déciderait-on qu’une autre secte ne peut plus disposer en son sein d’un messie ? Les lignes de partage entre sectes et églises sont d’une grande illisibilité. L’Opus Dei est accepté, l’église de scientologie a pignon sur rue, les témoins de Jéhovah reconnus alors que ces 3 organisations entrent de plein pied dans la classification de sectes. Les sectes, illégales par construction ne pouvant être citées n’ont aucune raison objective d’être prohibé au regard des exemples précédents.

Ceci étant posé, les dérives sectaires apparaissent chez les adeptes des organisations Opus dei, Scientologie et Témoins de Jéovah  entre autres, alors que la loi française est la plus répressive des lois européennes. Si le projet présidentiel est d’uniformiser les législations communautaires, faut-il s’en scandaliser ?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Religion
commenter cet article

commentaires

mourad 20/06/2008 17:40

pétition pour la déstitution de sarkozy, j'ai signé et je vous invite a signer et à diffuser largement, pétition à signer sur  http://www.antisarkozysme.com

christian 23/02/2008 23:52

La scientologie est à mon avis un cas à part:La participation au culte catholique est gratuite, alors que la scientologie fait payer cher la moindre participation !Je pense que la scientologie se classe plus sous la catégorie d'"entreprise à but lucratif", pour utiliser la novlangu d'Orwell, actuellement en cours sous nos latitudes, (en français: organisation mafieuse) que de secte.