Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

26 janvier 2006 4 26 /01 /janvier /2006 00:00

C’était prévisible. Il n’y a séisme que pour ceux qui ont refusé d’admettre que le processus de paix était vide de substance depuis qu’il était conduit par des faucons israéliens. Ce sont eux qui déclenchèrent la seconde intifada, provoquèrent les palestiniens sur l’Esplanade des Mosquées.

Depuis l’assassinat de Rabin Israël mène une politique « autruchienne » comme si le temps pouvait jouer pour son camp. Saper les fondements d’un Etat en Palestine, refuser hier de discuter avec le Fatah d’Arafat, se conduire aujourd’hui en colonisateurs, quand la colonisation n’est plus qu’une invasion c’est nourrir chez les palestiniens la fibre radicale de ceux qui n’acceptant pas d’avoir été chassés de leur territoire n’auront de cesse de revenir à la situation d’avant 1947. Ignorer cette composante lourde de l’équation moyenne orientale parce qu’elle indispose américains ou européens n’est pas faire œuvre de réalisme, c’est faire une politique de l’autruche.

Qu’aujourd’hui le Hamas radical prenne le pouvoir est le prix qu’Israël* paye pour son entêtement à conduire des politiques sécuritaires brutales sans considération des dégâts collatéraux qu’elles ont accumulé, à marginaliser Arafat et son mouvement, à traiter les palestiniens en colonisés.

En quelques jours le Moyen Orient aura plus changé que depuis la mort de Rabin. La disparition de Sharon** coïncidant avec la victoire du Hamas les cartes sont redistribuées. Plus personne ne connaît plus personne. Et l’on entend déjà l’inconnu qui succède à Sharon proclamer qu’il ne parlera jamais aux futurs dirigeants palestiniens.

Heureuse coïncidence : c’est le jour même où le Hamas gagne les élections en Palestine, que Chirac décide d’abandonner toute référence aux bienfaits de la colonisation. Et comme nul n’est prophète en son pays, plaise à Elohim qu’il soit d’abord entendu à Jérusalem. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article

commentaires