Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

7 décembre 2005 3 07 /12 /décembre /2005 00:00

Sarkozy, persona non grata sur un territoire de la République reste en métropole. Il n’y a que deux façons d’interpréter cette décision : ou bien c’est une bonne nouvelle et on s’achemine vers la sécession de ces territoires qui souffrent sous le joug républicain comme aime à le répéter monsieur Césaire et on souhaite bien du bonheur aux antillais indépendants pour buller à l’ombre des cannes à sucre, ou bien c’est une calamiteuse reculade : on avait déjà les zones de non droit en banlieue désertées par les forces de l’ordre, on a maintenant les îles interdites aux ministres d’État. On vous laisse le choix de l’interprétation mais c’est de toute façon donner raison à la rue, ce que l’on croyait être une époque révolue.

 


Quant à cette deuxième brève qui nous est rapportée ce jour, elle constitue, ne mégotons pas sur les mots, un véritable coup d’état. Le sénat a auto prorogé sa date de péremption. En clair les sénateurs ont voté pour rester sénateurs sans repasser par la case isoloir. On les comprend : il y a dans ce pays pire condition que d’être membre de la Haute Assemblée et vouloir faire perdurer un avantage acquis est un petit jeu bien franco-français.

 

 
Faut-il que le sens civique ait déserté ces braves gens pour qu’ils ne réalisent pas le grotesque de cette prolongation alors que la majorité des français triment pour garder leur job, les sénateurs se sont accordés, aux frais de la princesse, une année sabbatique.

 

 
Seul l’un d’entre eux a rué dans les brancards. C’est vrai que pour ruer il porte un nom prédestiné. On peut même à l’occasion le qualifier de Monsieur Super Hue !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article

commentaires