Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

29 novembre 2005 2 29 /11 /novembre /2005 00:00

A la veille de la commémoration du 2 décembre et le jour où l’Assemblée Nationale est saisie d’une proposition socialiste visant à culpabiliser la colonisation on mesure le télescopage entre le devoir de mémoire que nous sommes exhortés à assumer et la ré écriture de l’histoire que l’on cherche à nous imposer.

 


Napoléon ce n’est ni Austerlitz, ni le Code éponyme, ni la révocation de l’interdiction de la traite des noirs, c’est un constituant de l’identité nationale tout comme Robespierre et Jean Jaurès. C’est ce même Jaurès qui, en 1881, s’exclamait : » Nous pouvons dire à ces peuples sans les tromper que là où la France est établie, on l’aime ; que là où elle n’a fait que passer, on la regrette ; que partout où sa lumière resplendit, elle est bienfaisante ; que là où elle ne brille pas, elle a laissé derrière elle un long et doux crépuscule où les regards et les cœurs restent attachés. » C'est un autre socialiste pur jus, Léon Blum qui, en 1925 encore, proclamait : » Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d’attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues au même degré de culture et de les appeler aux progrès réalisés grâce aux efforts de la science et de l’industrie ».

 


Alors suggérons à nos « amis » socialistes d’observer si ce n’est le devoir de mémoire parce qu’ils ont le droit d’être victimes d’une amnésie collective mais à tout le moins un devoir de réserve surtout quand il s’agit d’amender une loi qu’ils ont eux même voté !

Il est souvent cocasse de mesurer la justesse d’une idée en la confrontant à des conditions extrêmes. Si la France devait récuser ses années coloniales que devrait faire la Grèce  : condamner Aristote, Platon, Socrate au prétexte qu’ils étaient esclavagiste et…pédérastes ?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article

commentaires