Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

26 novembre 2005 6 26 /11 /novembre /2005 00:00

Ce n’est ni égalitaire, ni équitable, ni juste, c’est simplement clientéliste, démagogique et discriminatoire.

Pour un gouvernement qui conjugue l’égalité des chances sur tous les temps, qui après avoir créé une Haute Autorité contre la Discrimination * fait de la lutte contre les inégalités un cheval de bataille, cette information qui aurait dû passer inaperçu, fait vraiment désordre !

 


Le gouvernement a décidé – en catimini -  que l’Etat prendra à sa charge le surcoût des retraites des agents de la RATP. Disposition technique anodine, diront certains. Pas vraiment banal si on considère que le commun des salariés cotise jusqu’à 65 ans, au taux de 11% et que sa retraite dépend du salaire moyen des 25 meilleures années. A la RATP on débauche au plus tard à 55 ans, on ne cotise qu’à concurrence de 7% et le montant de la retraite se calcule sur le salaire des 6 deniers mois ! La différence par année pleine n’est que de un demi milliard d’euros : excusez du peu ! La CGT s’est opposée à un tel accord, il n’était que trop égalitaire.

 


Même situation à la SNCF , à la Poste , à EDF et là les montants sont faramineux. Quant à considérer que l’Etat étant l’actionnaire, il ne fait que son devoir en transférant à sa charge le surcoût des régimes spéciaux, c’est un raisonnement aussi spécieux que de remarquer que ces entités ayant vocation à être privatisées, elles doivent, dans cette perspective, être alignées sur le régime général, celui qui s’applique aux sociétés privées.

 


Cette décision montre mieux qu’un fastidieux développement comment ce gouvernement peut sciemment tenir un double langage ; pour les mal entendants – entendez les allégés du QI – on stigmatise les faiseurs d’inégalités, on clame haut et fort qu’il faut que cela cesse. Ceux qui savent décrypter auront vite découvert que loin de joindre le geste à la parole, le gouvernement a fait du maintient des discriminations acquises le point d’orgue de sa politique.

 


Quant on sait que de surcroît la RATP ne brille pas par la diversité de ses embauches, on mesure qu’en matière de discrimination la RATP a quelques métros de retard.

 

 

 

* lire aussi  Et toujours le même Président

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires