Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

16 novembre 2005 3 16 /11 /novembre /2005 00:00

Le thème du jour ne sera pas le lancement du beaujolais nouveau dont on nous saoule tous les 16 novembre depuis que Duboeuf a suivi des cours de marketing accélérés sans vraiment les assimiler. Promouvoir une bibine ça peut passer à condition de s’auto flageller. Mais prétendre que cette potion mérite une appellation c’est prendre les clients pour des c..s. Que les serviles journalistes lui servent la soupe depuis 30 ans, se répandent en superlatifs pour qualifier de sublime chaque nouveau millésime ne surprend plus nos lecteurs qui savent combien cette profession sait être amène avec les annonceurs.

Nous ne commenterons pas davantage ces sondages qui donnent Sarko vainqueur par KO de tous les Cassandre qui avaient érigé le pilori aux quels ses propos le condamnait à être cloué.
Sans doute les mêmes journalistes qui se repaissent du beaujolais nouveau.

Non c’est d’un pape qui nous a quitté discrètement, celui là, dont voudrions faire l’éloge, si tant est qu’on nous en reconnaisse la qualité. Il avait vu en la survie l’objectif ultime de toute organisation et fait du management une science en un temps où on ne parlait en France que de direction.

 


Peter Drucker le patricien, ami de Schumpeter le théoricien, vient d’abandonner pour toujours  la problématique du management auquel il a donné ses lettres de noblesse. Tout ce que le business compte de consultants est orphelin à n’en pas douter de ce gourou modeste de la gestion. Il a identifié, avant de les modéliser, les fondamentaux du succès de l’entreprise. Appliqué aux plus grandes comme aux plus modestes son enseignement est resté actuel. Et ceux qui comme Duboeuf s’en sont écartés peuvent toujours se consoler : aujourd’hui le beaujolais nouveau coule à flots, tout comme les vignerons du Beaujolais qu’il a entraîné dans sa chute.   [1]

 

 



Economie

 

Décès de Peter Drucker

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article

commentaires