Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

31 mars 2006 5 31 /03 /mars /2006 21:42

C’est plus qu’une retraite, c’est une reculade. C’est presque une capitulation  tant le projet est vidé de son contenu. Réduire à un an la période d’essai du CPE était une mesure indispensable sous peine de prendre les employeurs pour des demeurés, mais rendre obligatoire la  notification du licenciement c’est détruire la capacité innovante de ce nouveau contrat.


Cela peut paraître anodin à ceux qui n’ont pas l’expérience des processus de recrutement et de licenciement mais c’est le point qui génère l’essentiel des conflits portés devant les prud’hommes. Comme l’a bien décrit Gérard Jousset dans sa contribution, c’est  le coût de management de ce processus et les risques qui y sont associés qui font obstacle à la création d’emploi.


Cette digression pour conclure qu’avoir rétabli l’obligation de justifier la séparation fait du CPE un CDI coûteux car entouré d’une multitude de dispositions pénalisant l’employeur.


Chirac peut être crédité d’un double exploit : inventer la promugation assortie de la non application de la loi sans réussir à dégonfler l’ire des opposants après avoir rendu inoffensif l’objet de tous leurs  ressentiments. Difficile de faire pire.


Dans les dégâts collatéraux on doute que Villepin ne survive à un tel fiasco. Quand on a fait de Napoléon son modèle on sait qu’aucune image ne collera mieux à cette catastrophe que celle de la Bérézina.

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article

commentaires

gilles 03/04/2006 14:11

votre analyse est juste mais quel autre choix pour se sortir de l'impasse?
le CPE est donc mort né, c'est vrai mais les négociations qui vont reprendre ne porteront pas uniquement sur le cpe mais sur les problèmes de l'emploi en général.
le contrat unique en remplacement de tous les contrats en cours (27) avec la mise en place d'une inévitable flexibilité verra peut être le jour avant 2007.
dans ces conditions la mise à la trappe du CPE ne sera que peu de chose, car l'essentiel est la mise en place de ce contrat unique avec les sécurité professionnelles que tous les sages de droite et de gauche acceptent déjà.

cloclo 01/04/2006 13:15

tout le monde n'est pas Alexandre et hesite à trancher dans le vif:
Ce qui était remarquable (dans le temple de Jupiter), c'était un char qui, assurait-on, avait transporté le père de Midas, Gordios. [...] Le joug était une curiosité car bien des noeuds s'y mêlaient les uns aux autres dans un confus enchevêtrement. Puis comme les indigènes affirmaient que, d'après la prédiction d'un oracle, celui qui dénouerait le lien inextricable serait le maître de l'Asie, le désir vint au coeur d'Alexandre de réaliser cette prédiction. [...] La série des noeuds était si compacte que ni la réflexion ni la vue ne permettait de saisir d'où partait cet entrelacement et où il se dérobait. [...] Sans résultat, Alexandre lutta longuement contre le secret de ces noeuds. "Peu importe," dit-il alors, "la façon de les défaire" et de son épée il rompit toutes les courroies, éludant ainsi la prédiction de l'oracle - ou la réalisant.
Quinte-Curce, Histoires, III, 1,14-18