Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

16 mars 2006 4 16 /03 /mars /2006 00:00
 

Elle a certainement rêvé d’être connue, de sortir de l’anonymat où son rôle d’avocat du gouvernement américain la confinait. Mais pas de cette façon là !


Clara Martin fait partie de l’équipe des lawyers qui a construit la stratégie du gouvernement contre le seul membre d’Al Quaida susceptible d’être jugé pour le 11 septembre 2001. Son zèle lui a fait franchir la ligne blanche qui sépare la démonstration de la manipulation. Elle a sciemment usé de ses informations pour influencer les témoins.


Le barreau est derrière elle, si tant est qu’elle échappe aux barreaux des prisons fédérales. Elle a dorénavant tout loisir pour réfléchir sur ce vieil adage : à vouloir trop prouver…


 

Il a cherché le coup, le coup qui le ferait sortir, lui le premier ministre par intérim de l’anonymat où ses mérites l’avaient maintenu. Alors il a tenté et semble-t-il réussi de ridiculiser le gouvernement palestinien en kidnappant un pensionnaire des geôles de Jéricho.


Le prix à payer pour cette sinistre opération qu’aucun des pays référents n’a fustigé sera mis au débit des palestiniens. C’est un peuple humilié par les israéliens pour de sordides raisons de politique intérieur qui réagira en confortant le plus extrémiste des partis. Comment pourrait-il en être autrement ?


Si les israéliens veulent donner raison à de Gaulle et à son apostrophe : « peuple sur de lui et dominateur »  ils n’ont qu’à continuer, et prochainement ils pourront méditer sur ce vieil adage : à vouloir trop prouver… 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article

commentaires