Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

5 mars 2006 7 05 /03 /mars /2006 00:00

Il a tout du premier de classe, du gendre parfait, bien net sur lui, tout lisse. A la télé il fait œuvre de pédagogie, d’ailleurs ce serait à l’entendre le seul déficit de ce gouvernement. Ne pas prendre le temps d’expliquer. Sinon les français auraient toutes les raisons d’être satisfaits.

 

 

Alors il prend son temps pour décortiquer, justifier, clarifier et tout devient clair : rien n’échappe à ce gouvernement dans l’appréhension des problèmes de santé publique, aucun retard, aucune erreur d’appréciation. On ne sait pas tout sur le chykungunya, tout juste nous concède-t-on, mais avec les informations dont on disposait, nul n’aurait pu agir plus efficacement. La méthode de ce brave docteur Coué pour un ministre de la santé ça n’a rien de dégradant, ça fait juste un peu usé.

 

 

L’intelligence ne saurait être discutée, mais le laïus consensuel a ses limites et à trouver tout le monde tout beau tout gentil on en arrive à douter de la sincérité du discours. Dommage pour ce qui méritait d’être avalé tout crû. Depuis le nuage de Tchernobyl nos hommes politiques quand ils parlent de santé publique sont incapables de se reconstruire une crédibilité.

 

 

Ce n’est pas Xavier Bertrand, aujourd’hui ministre de la santé, qui aura contribué à lever cette ambiguïté.

 

 

 

 

Xavier Bertrand, ce soir sur LCI

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Portrait
commenter cet article

commentaires