Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 11:30

Nos gouvernants sont incorrigibles. Leur cocorico couacs sur la solidité des banques françaises n’impressionnent plus que des gogos abrutis de télé. Le moins éduqué des sapiens sapiens peut comprendre que dans un monde globalisé – comme on nous le serine à longueur d’année - les lignes Maginot ont sauté.

Comment Mme Lagarde peut-elle encore être crédible comme ministre des finances elle qui expliquait fin septembre qu’aucune banque en France n’était déstabilisée et que bien entendu notre système bancaire – que le monde entier nous envie – nous mettait l’abri de tout risque endémique. (sic) 

Sait-elle Mme Lagarde que la secousse à laquelle la Société Générale a manqué de succomber en janvier dernier lui aurait été fatale si elle était survenue 6 mois plus tard ? Jamais cette banque n’aurait pu être sauvée, le marché financier étant aujourd’hui incapable de la recapitaliser. La Générale n’a échappé à la faillite que par un miracle du calendrier !

L’ineffable Bouton a eu le temps d’encaisser des millions d’euros de parachute doré et d’aller se faire oublier. Lui, ses compères apprentis sorciers et nos ministres des finances auront contribué à la défiance généralisée alimentée par cette prétention à un effet Tchernobyl dont le français détiendrait le secret.

L’immaturité de ces « enfumeurs » ne risque-t-elle pas d’alimenter une déferlante susceptible d’emporter notre système financier ? A entendre monsieur Toulemonde, une telle réaction est devenue possible.

 

Michel COUDERT Candide

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article

commentaires