Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 15:45
On nous la joue crise de 29 alors que l’histoire comme on le sait ne repasse pas les plats. On s’adresse aux déposants qu’on chouchoute comme si il y avait eu un mouvement de panique et une ruée sur les guichets.

Une fois encore Mme Lagarde en tentant de rassurer les épargnants démontre qu’elle n’a rien compris au film et qu’elle combat un incendie qui ne s’est pas déclaré. Au risque de susciter une inquiétude qui pourrait déclencher ce qu’elle redoute à juste titre, une défiance du public pour les banques où ils détiennent leur argent.

Question : Renault produit-il trop de voitures, Apple trop d’I Pod ou Mc Do trop de big mac ? Le “bâtiment“ livre t-il trop d’appartements ? A l’évidence ce n’est pas le problème.  Il n’y a pas pléthore de l’offre que parce qu’il y a un coup de frein sur la demande. Le pétrole ne vaut plus que 80$ le baril !

La saine réaction des acteurs économiques face à l’incertitude qui règne consiste à anticiper une récession, à réduire la consommation, à faire le dos gros en attendant que l’orage passe. Moindre consommation, réduction d’activités, moindre facturation, les entreprises sont alors en situation de solliciter le système bancaire. Si celui-ci est aux abonnés absents, cette mauvaise passe se transforme en cessation de paiement et en licenciement. Aggravant la crise à l’origine de la récession qui se transforme en dépression.

Le cycle « mortel » est engagé.  Sauf à assurer le financement – par des mécanismes qui n’existent pas – le credit crunch - dont la menace plane sur l’économie – pourrait emporter des pans entiers de nos industries et de nos services. On est loin des subprimes et des errements du capitalisme financier.

Peut-on vivre longtemps au dessus de ses moyens est la seule question qui aurait mérité d’être posée. A l’évidence le capitalisme dans un sursaut, espérons le, salutaire est entrain de répondre à cette question.


Michel COUDERT  Candide

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article

commentaires

citoyen 09/10/2008 21:46

Si comme moi vous souhaiteriez voir évoluer la possibilité de communiquer au sein d'une même communauté, je vous invite à poster votre message ci après :http://forum.over-blog.com/thread-2585251.html

bb 08/10/2008 19:05

c'est l'histoire d'un mec qui vit bien et se demande pourquoi ... qui croit ne rien devoir à personne et qui ne veut pas voir que c'est aussi grace aux efforts des classes moyennes qu'il a ce qu'il a ...consternant de stupidité ... dénué de tout sens moral.comment peut on écrire qu'on cherche à anticiper un récession quand on est en plein dedans ?Réellement stupéfiant ! sortez de chez vous et regardez le monde comme il est ... comme quoi ... il n'y a pas que chez les riches qu'il y a de la misère ... bon vent !