Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

9 avril 2006 7 09 /04 /avril /2006 00:00

Peu importe les raisons, peu importe finalement comment tout cela se terminera. Les dégâts n’ont plus rien à voir avec le débat sur le CPE.

J’intitulais récemment ce fiasco de Bérézina, je péchais par optimisme. C’est le naufrage du Titanic qu’évoque le sabordement de la classe politique.

 
Que ce soit les deux leaders de la majorité qui s’écharpent comme des chiffonniers. Eux qui prétendaient avoir la stature d’hommes d’Etats ne sont que vils calculateurs infatués aux ego hypertrophiés. Exit les Villepin, Sarkozy indignes des fonctions qu’ils prétendent assumer.

 
Quant aux représentants des oppositions, ils se vautrent dans la fange, se hissent du col pour faire entendre leurs cris de vautours affamés et s’offrent en spectacle, tels des charognards à l’affût des cadavres du tueur Elyséen.

Parce que c’est au 55 rue du faubourg saint Honoré que la France s’est défaite. C’est l’œuvre d’un manipulateur, devenu cynique voire pervers, qui ayant perdu la main ne jouit plus que du  pouvoir de nuisance que lui confèrent ses attributions.

Aura-t-il le courage d’utiliser la dernière balle pour sceller son destin ? On en doute. Saurait-il   remettre sa démission qu’il conclurait, avec panache, la plus calamiteuse des présidences.

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article

commentaires