Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 21:21
L'effet le Pen : c’est celui dont Jospin a été l’emblématique victime.  Le Pen, cet homme qu’il est de bon ton de honnir en public et d’honorer dans l’isoloir. Au point que ses futurs électeurs, même protégés par l’anonymat, le renient dans les sondages, avant de glisser dans l’urne un bulletin à son nom. Faussant ainsi les pronostics de nos instituts malgré toute la pseudo science que ces officines prétendent maîtriser.

Différentes sources soulignent que ce même phénomène pourrait bien se produire le 4 novembre aux États Unis et infliger à Obama une déroute jospinienne. L’écart dans les intentions de vote est important dans les États au vote déjà acquis, mais il est faible dans les quelques 4 ou 5 états critiques où il se resserre autour d’un ou deux points.

C’est dire si rien n’est acquis et si Mc Cain peut continuer à annoncer sa victoire comme certaine. Le  pourcentage d’électeurs démocrates susceptibles de rejeter un « niger » est évalué par certains commentateurs à près de 30 %. Bien plus qu’il n’en faut pour envoyer Mc Cain à la Maison blanche si ce taux était confirmé le jour du vote.

Cette situation peut expliquer l’affection soudaine du candidat « noir » pour sa grand mère blanche. Il n’est pas inutile de rappeler à ceux qui auraient pu l’oublier que la moitié du sang qui coule dans ses veines est d’origine yankee.

Mais cela suffira-t-il à nous épargner Sarah Palin ?

Michel COUDERT  Candide

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article

commentaires