Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 15:14

Peu importe l’issue, la pitoyable exhibition des caciques du PS révèle que le gratin de notre démocratie n’a d’autre objectif que sa propre survie. S’il était encore des militants pour s’être imaginés que face à la crise les rangs socialistes se seraient resserrés, que devant le désarroi des plus démunis le grand parti de gauche aurait repris ses esprits, la foire d’empoigne messine sonne comme une ultime désillusion.

Le pire n’étant pas l’étripage public de tous ces amis , que la désinvolture qu’il révèle face aux défis qu’ils sont supposés relever et aux attentes des sans grades et des naïfs qui pensaient encore que d’une grand’ messe socialiste pouvait naître la perspective d’une alternative à une politique qui les désespère.

Foin de toutes ses illusions et déroute de la démocratie. Le parti ouvrier (SFIO) devenu un parti de petits bourgeois et de notables est incapable de survivre à la chute des idéologies sans tomber dans les querelles d’ego.  

Derrière les envolées lyriques, les postures pittoresques, les exhortations épiques se livre un combat pitoyable pour savoir qui sera calife.  Reims qui a connu le sacre des rois pourrait enfin connaître son massacre royal, dont la victime que ce soit Ségolène ou Martine, verra sa dépouille jetée en pâture aux militants du parti.

Il faudra bien désigner un responsable coupable de ce gâchis.

 

Michel COUDERT Candide

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article

commentaires