Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 21:26
Rachida Dati, Michèle Alliot Marie et Rama Yade pour n’en citer que 3 tentent de ramer contre les effets d’une spirale descendante. Sans aucun succès.

En quelques mois ces stars de la politique sont passées du statut de diva à celui de quasi proscrite. Une fois poussées sur le devant de la scène elles ont été propulsées en haut de l’affiche. 

C’est l ‘époque où tout sourit, tout semble permis. Toute intervention est jugée pertinente, toute décision prouve l’intelligence et l’audace de son auteur. Et même les bourdes sont mises au crédit de la fraîcheur.

Leur popularité - croyaient-elles - devait les protéger de toutes les chausses trappes. Jusqu’au jour où elles découvrent que la magie ne fonctionne plus, que les hésitations sont dues à la méconnaissance des dossiers et non plus à un sens politique affûté, que les bourdes sont devenues des gaffes et que les amis se défilent de peur d’être vus en leur compagnie.

La spirale ascendante qui les a propulsées et fait atteindre l’état provisoire d’apesanteur s’est inversée et les précipite dans l'abime d'impopularité dans un mouvement qui s’amplifie à chaque instant.

Rien n’y fait et les tentatives de freiner la chute ne font que prouver l’existence de cette dernière qu’elles accélerent.

Rachida Dati n’est plus en odeur de sainteté, Rama Yade l’a récemment rejoint dans cette catégorie des nouveaux mal aimés.

Seule solution : reprendre le contrôle de la situation en provoquant plutôt qu’en subissant l’issue inévitable de la séquence. C’est à dire chez les hommes (ou femmes) politiques en changeant de camp !

Dans cette deuxième vie vous aurez de nouveau le loisir d’emprunter la spirale ascendante et de vivre votre seconde descente aux enfers … Sisyphe en est passé par là.

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article

commentaires

drddupuy 16/12/2008 22:04

mince alors.. être une femme, d'origine lointaine,dans un milieu de vilains, de mâles, de réactionnaires à vomir.. cela ne suffirait donc pas?? ou bien représenter les jeunes de la cité,les grand petits frères de la rue, ou encore les boys scout d'émaus ou les médecins du monde que l'on ne peut qu'aimer, cela ne serait donc pas assez? tonnerre de bite de foutequeu mais que veulent ils donc? pourquoi pas des idées, une culture, un cerveau bien construit, pire, des certitudes... des convictions et la hargne bien sincère. l'image que l'on offre n'est donc pas en soi suffisante???? seigneur, candide, mais où va t on? Obama a raison d'avoir peur, je le pressens. à moins que l'on ne fasse de changer de figures. le génie des politiques modernes, en somme.. pouah