Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 09:29
Qui osera ? Quel dirigeant brisera le tabou ? Sarkozy n’en a pas l’étoffe, les anglais sont trop calculateurs, et les autres dirigeants européens dans cette guerre de religion qui secoue la Palestine ne comptent que pour du beurre.

Qui sera le Nixon reconnaissant un Mao plus rouge que jaune, le Mitterrand reconnaissant le Fatah et son chef Arafat, terroriste couvert de sang ? A-t-on remarqué comment après la légitimation par les nations "démocratiques" de la Chine rouge et du role du Fatah l’Histoire avait pris un autre tournant ? Passées les critiques de ceux qui n’avaient pas eu le courage d’affronter leurs opinions publiques, a-t-on sérieusement récusé le bien fondé de l'officialisation de régimes allant à contre courant de toutes les "valeurs" de l’Occident ?

La reconnaissance du Hamas est incontournable. Les terroristes de l’Irgoun et de la Haganah ont fusionné dans Tsahal acquerrant au gré de cette reconversion un certificat d’honorabilité. Les mêmes assassins, les mêmes lanceurs de bombes et tueurs d’innocents étaient par le miracle d’une « résolution* » devenus de simples soldats.

La mutation du Hamas et l'existence d'une armée officielle palestinienne ne se négociera pas. Elle est inscrite dans l’Histoire. Plus tardive se fera cette évolution plus nombreux seront les actes de terrorisme et de désespoir contre les prosélytes de l’intégrisme sioniste.

Obama sera-t-il le Nixon du Proche orient, le Mitterrand du Fatah ?  C’est ce que son silence peut laisser augurer. Ce serait plus qu’une révolution, ce serait une déflagration dont les effets permettraient d’envisager une négociation à égalité des habitants se partageant  la Palestine.  En aura-t-il l'audace ? On ne s'improvise pas Danton !


•    Quatrième ordonnance de ben Gourion suite à la résolution n° 181 créant l’Etat d’Israël.





Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans International
commenter cet article

commentaires

drddupuy 05/01/2009 22:23

on ne doit pas posséder le même rudiment de culture... pas grave, il vous suffit de beaucoup travailler :-)
le fascisme vert, comme le rouge ou le noir, génèrent des réactions similaires et si prévisibles, les décennies passant. se réjouir d'avoir collaboré avec mao, l'un des plus efficaces serial killers communistes, quand les communistes furent les champions, tous temps confondus, des tueurs pervers et sans âme. pourquoi pas ? accepter Hitler, ce brave petit, tolérer l’islamisme raciste et sanguinaire du hamas... où est le problème?
zigouyons, zigouyons. 
hier le sale bourgeois ou bien le sale juif. aujourd’hui les sales croisés mécréants et insoumis. la pente humaine est carnassière... on va bien rire.
il s’agit plus d’un problème de bon sens que de lacunes intellectuelles, Mr Histoire. ou peut être s’agit il de conscience. vous savez, les lumières... candide.. mais pardon, qu’est ce que je fais ici. je m’ennuie et vous ennuie sans espoir. bonsoir, tous mes veux pour 2009

Historien 05/01/2009 16:33

Quel point commun entre Daladier à Munich et Sarkozy à Charm el Cheik ? Etaler un rudiment de culture ne fait pas avancer le débat. En revanche fatah hier et hamas aujourd’hui sont des organisations frères. La Chine de mao ignoré pendant 20 ans des occidentaux c’est comme la palestine dont l’etat n’est pas reconnu des américains…

Histoirien 05/01/2009 16:31

drddupuy 05/01/2009 13:12

Candide nous rejoue Dalladier... Bien sûr, qu'il fallait négocier avec Hitler. Là encore, l'histoire est édifiante. Quand on sait que même l'Egypte, la Jordanie et l'Arabie Saoudite approuvent sans le dire l'action d'Israël, tant l'islamisme du Hamas est extrémiste, violent, sanguinaire et incontrôlable. Ouvrez les yeux par pitié. 

bb 05/01/2009 10:45

quoi comme commentaire à part renvoyer à ce qu'à déjà dit daumont sur article précédent.on se souviendra aussi que dans le passé chirac avait été critiqué de la même façon pour ne pas suivre comme un mouton sur guerre irak ... Vous en êtes ensuite revenu en constatant que finalement sa voix a été entendue par d'autres pays.