Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

29 mai 2006 1 29 /05 /mai /2006 21:06

Le brave docteur Coué s’est acquis une immortelle notoriété dès la fin du 19 ème siècle en vulgarisant auprès de ses patients l’auto persuasion. Il professait  : « tous les matins au réveil et tous les soirs répétez la phrase suivante : tous les jours à tous points de vue, je vais de mieux en mieux".


C’était la découverte de l’effet placebo et il a fait des émules jusque dans le monde politique comme l’actualité de ce jour vient nous le rappeler. Lors d’une virée à Combs la ville le chef du gouvernement s’est fendu d’une formule qui fleure bon son Raffarin. Digne successeur de ce dernier et héritier du brave docteur Coué, Dominique de Villepin nous a livré : « S'il y a des difficultés, il faut sourire. Ça permet d'effacer les difficultés. C'est là qu'on voit qu'on est de bonne humeur et ça change tout ».


On ne reprochera pas à ce premier ministre de s’exprimer dans un jargon de technocrate : n’est pas Michel Rocard qui veut. On ne lui reprochera pas non plus de promettre la lune. La solution proposée par Villepin a le mérite de la simplicité, en plus c’est disponible à volonté.

Et puis pour ceux qui ont connu les années 60, la méthode a un relent bon enfant. C’était l’époque du tube : Dominique-nique-nique,  fredonné sur toutes les lèvres. Sœur Sourire, une dominicaine défroquée, en avait fait un succès mondial. On voit que notre Dominique à nous connaît ses classiques. La fin de l’histoire est plus triste : sœur Sourire a été rattrapée par le fisc et a perdu le sien pour toujours. Pourvu que l’histoire ne se répète pas !

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Portrait
commenter cet article

commentaires

pascal Hervé 04/10/2007 17:01

Encore une fois ravi de vous prendre sur le fait en matière d'approximation.Ne vous en déplaise ,Emile Coué était pharmacien .Oui,je sais, j'ai promis de cultiver mon jardin,mais celà inclut l'extirpation des mauvaises herbes....

paramo 31/05/2006 15:09


Encore un exemple de ce que certains appellent "discuter de politique"

benito 31/05/2006 09:30

Je confirme c une coincidence.
Elle me permet toutefois de découvrir la plume de ce blogueur qui n'a de candide que le nom.

POur info mon titre est différent ; "dominique nous nique nous nique".

azert 30/05/2006 21:26

même titre sur le site de bénitoreport ! C'est qui qu'a copié sur qui ? Ou alors bénito et candide sont copains ou pire ne sont qu'une seule et même personne ? Ou alors, enfin, deux grands esprits se sont-ils rencontrés dans un fulgurance éblouissante.

Candide 30/05/2006 21:55

Candide ignore tout de "bénitoreport" ...il est l'unique auteur de ses billets et parie pour une coincidence purement fortuite....

Christian BOIS 29/05/2006 21:44

De moins en moins candide !