Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

16 juin 2006 5 16 /06 /juin /2006 21:24

Illustration de nos incohérences la querelle sur le travail du dimanche relancée par la décision de fermer Usines Center à Villacoublay. J’entends bien que le septième jour Dieu prit du repos et que dans toutes les sociétés, depuis des lustres, il y a des jours chômés.

Tolérée ici, autorisée là et formellement interdite ailleurs, l’activité dominicale est soumise à une kyrielle de réglementations dans laquelle je doute que le commerçant lambda soit capable de s’y retrouver.

Que chacun puisse des jours convenus être exempté d’une obligation de travail est entré dans les mœurs et ne saurait faire l’objet de marchandage. Mais faire du dimanche un îlot de résistance et interdire, comme le demandent les syndicats, toutes formes de commerce au prétexte qu’il s’agit du Septième jour, relève d’une lecture très peu laïque du rôle de l’Etat. Le travail du dimanche illustre sur un exemple trivial l’impossibilité d’appliquer deux préceptes fondateurs de notre vie sociale : l’égalité devant la loi et l’interdiction de son ignorance.

Malgré les nuits du 4 août que la France a depuis vécu, les jugements de cour restent trop souvent indéchiffrables : mansuétude ici, interdiction là, questionnement dans tous les cas. Quant à la connaissance de la loi c’est une hypothèse qu’aucune personne sensée ne retiendra. A chaque législature de nouveaux textes viennent s’ajouter et complexifier les codes existants.

Faut-il légiférer ou laisser à l’initiative individuelle la responsabilité du choix ? Le jacobin qui sommeilla longtemps en chacun d’entre nous a longtemps fait pencher la balance vers le Tout Etat. Mais quand la complexité des textes rend sa compréhension aléatoire, les passes droits prennent le pas pour pallier les rigueurs de la loi, il est alors temps de remettre tout à plat.

Et si ce retour aux sources du droit permet de créer des emplois on aura fait œuvre d’utilité publique.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires

eldiablo 20/06/2006 07:23

Evidemment ....vu le niveau très bas des salaires certains travaille le dimanche par nécessité, souvent des mères célibataires d'ailleurs (enfants livrés à eux-même...voir si dessus). Salaires, conditions de travail, mal vie, perte de repères ...tout est lié...Il ne s'agit de rendre la sortie au bois le dimanche en famille obligatoire, il s'agit de la rendre possible pour tous...nuance...
.

CQDF 19/06/2006 08:14

caricature de la situation par el diablo. Ira t  on au parc le dimanche par plaisir ou parce que c'est la loi ? ne peut on accorder à chacun la possibilité de faire son propre choix ? Et si travailler le dimanche donne quelques 100 euros de plus au smicard ... C'est pas rien non plus ... 10% de salaire en plus pour se permettre des loisirs.
10%, c'est aussi le résultat de l'enquête qui aboutit au resultat suivant : 10% des salairés ont recours aux associations pour manger !... Question de dignité ...

eldiablo 18/06/2006 12:35

il faut ouvrir les magasins 7 jours sur 7 ,24 h sur 24 h. : poussez son caddy à 3 h30 du mat\\\' dans un CARREFOUR quel pied! Et un dimanche après midi au centre commercial c\\\'est pas sympa çà !Allons, allons : la nuit faisons l\\\'amour... ou dormons, le dimanche allons nous promener dans les bois ... Le travail du dimanche comme le travail de nuit , c\\\'est bien assez quand on ne peut pas faire autrement (hôpitaux, transportsde longues distances ou encore les métiers du spectacle) mais pour consommer arrêtons! Pensons à celles et ceux qui travaillent et qui laissent leurs enfants à la maison parfois livrés à eux-mêmes(source de délinquance?). Militons pour une société plus paisible (et donc plus solidaire) où il existe des moments de poses collectives où l\\\'on peut se parler, se distraire. Bon sang arrêtons cette fuite en avant du tout marchand qui mène les peuples vers l\\\'abîme.
Bon dimanche à la campagne si vous pouvez! EL DIABLO
 

claude 17/06/2006 09:42

Pour moi ,bien qu' oppose à l'Europe technocratique qu'on nous faisait miroiter, il y a là un sujet de societe dont la resolution se doit d'etre europeenne apres discussion sur les choix de notre bienveillant candide.C'est aujourd'hui aussi ringard d'appliquer de vieux textes que de vouloir interdire l'usage du preservatif
De retour de Londres j'ai constate que ce pays a completement renouvele ses traditions encore en vigueur dans les années 70; les magasins ouvrent le dimanche et sont tres frequentes et les bars et restaurants ont du personnel plethorique compare à la  France et ils sont ouverts le dimanche ce qui n'existait pas auparavant. par contre les londoniens ont du souci à se faire avec leur metro qui est periodiquement en panne