Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

22 juillet 2006 6 22 /07 /juillet /2006 15:48

Candide a le plaisir de publier une contribution d'un lecteur assidu

 

Personne ne mesure vraiment … Le Cambodge ravalé au rang de simple fait divers. On se souviendra d’Auschwitz, des Goulag, …des mots qui sonnent fort à nos oreilles …, mais le Santebal, cette terrible police secrète du régime Pol Pot et le centre Tuol Sleng qui servait aux exécutions ne prennent que quelques lignes dans les livres d’histoire.

Et pourtant presque un quart de la population de ce pays liquidée sous le régime de POL POT, 1,7 millions de personnes ! Et il n’a même pas été jugé utile de faire comparaître en justice immédiatement les fauteurs comme on sut le faire à Nuremberg à la suite du génocide des juifs. On attendra 27 ans que les protagonistes aient plus de 75 ans ou soient morts.

L’histoire du Cambodge passera pour un fait sans importance. On cultivera l’oubli.

Ta Mok, dit le "le boucher", est mort. Il voulait être jugé et parler

"Jugez-moi maintenant avant que je ne meure, pour que je puisse dire au tribunal qui a orchestré les massacres"

Personne donc ne saura …

 

Les « alliés » nous rabattent sans arrêt les oreilles avec le génocide juifs : Commémorations, indemnités, excuses, aides etc… Les 1 700 000 Cambodgiens exterminés n’auraient ils pas le droit, qu’en leur mémoire, on admette qu’on aurait tout de même pu juger leurs bouchers avant, avant qu’ils ne meurent dans l’oubli.

Qu’on nous explique … Et pourquoi pas les cambodgiens ? Quel sens donner au mot humanité ?

Comment peut on malgré tout cela laisser un siège à un Khmer rouge à L’ONU ? Comment les Khmers rouges ont-ils réussi à retirer le mot génocide du texte de l'accord de paix de Paris en 1991 ? Depuis 2001 après le rejet de la proposition de loi visant à reconnaître ce génocide, pourquoi rien se s’est passé ? Les juifs auraient ils toléré un tel désintéressement, une telle lenteur, un tel refus de prise en charge immédiate et inconditionnelle ?

Cultive-t-on les remords du génocide juif au nom de l’humanité ou n’aurait on pas intérêt à le faire ? Pourquoi entretenir autant et plus que tout autre l’histoire juive ? A qui cela profite donc ? …

En tout cas, pas aux cambodgiens !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Contributions
commenter cet article

commentaires

pascal Hervé 23/09/2007 17:30

Mon pauvre candide,trouvez vous vraiment un intérêt à exploiter le martyr des cambodgiens sous le régime de pol pot au fin de votre antisémitisme?Je suis le premier à reconnaître les tendances de certaines personnalités juives à revendiquer les souffrances des juifs comme supérieures à d' autres persécussions comme excessives,mais de là à établir une échelle du malheur il y a l'abyme qui sépare une vision humaniste de la souffrance à une conception cynique et orientée de la cruauté humaine.