Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

27 août 2006 7 27 /08 /août /2006 09:45

Non, ce n’est pas du retraité de l’île de Ré dont il s’agit, mais de l’ex « meilleur d’entre nous ». Après une année passée à enseigner –  n’avait-il donc plus rien à apprendre lui qui s’était tant planté ? – le préféré de Chirac revient sur le devant de la scène. Mais la rentrée de Juppé n’est pas celle de monsieur tout le monde.

Pour redonner à cette excellence le statut qu’elle mérite on va se jouer de la démocratie. Ce sont les conseillers municipaux de Bordeaux qui sont conviés à se « dissoudre » pour provoquer une élection, à l’issue de la quelle, à n’en pas douter, leur mentor Alain Juppé, devrait retrouver son fauteuil de maire.

C’est à l’évidence un détournement du code électoral. Une caricature de ce que devrait être la vie politique. Un arrangement entre copains pour satisfaire l’un des ego les plus hypertrophiés de France (après Jospin ?).

Juppé doit avoir la mémoire courte. La dernière fois qu’il décida une dissolution, il déclencha une vague rose qui l’emporta sur son passage. Les bordelais seraient bien avisés de signifier à leur ancien maire qu’on ne joue pas impunément à retourner devant les électeurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Portrait
commenter cet article

commentaires

jupette 28/08/2006 22:56

Peut etre l serait il juste de dire que notre ex-maire n'a jamais été desavoué par ses electeurs et donc il est normal que la periode d'interim qui a correspondu à sa periode d'inéligibilité soit cloturée.
Aux bordelais de trancher en faveur de ma thèse.
A trop ecouter les socialistes on devient ideologue et sectaire!!!!!