Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

6 septembre 2006 3 06 /09 /septembre /2006 11:22

Puisqu’on vous dit qu’elle est obsolète, que tant de passe-droits permettent de la contourner, qu’il faut a minima l’assouplir, que seuls les idéologues du parti socialiste en vantent encore les bienfaits c’est que la sectorisation de l’enseignement autrement dit la carte scolaire doit être supprimée.


Sarkozy en fait un argument de rupture, Ségolène un élément d’adaptation aux aspirations de son électorat. Le second précepte de notre devise républicaine, cette égalité revendiquée au frontispice de nos mairies ne devrait plus s’appliquer à l’école de la république.

Une égalité bafouée par plus de 40% des parents concernés, par une majorité de professeurs quand leurs rejetons tombent du mauvais coté de la frontière scolaire n’a plus de raison de subsister. Encore faut-il savoir comment s’en débarrasser.


Et là les avis divergent. L’éducation nationale héritière du centralisme jacobin peut-elle s’amender au point d’offrir un enseignement de qualité sur toute l’étendue du territoire ? Les faits prouvent le contraire. Un système éducatif qui nie les différences et s’interdit de s’adapter à la présence de communautés bigarrées peut-il gommer les inégalités ? A l’évidence non.


Alors ce n’est pas d’une rupture qui mettra l’école au service de la citoyenneté, c’est une révolution dont on a pas entendu qu’elle était revendiquée par l’un ou l’autre de nos candidats.

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires