Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

20 septembre 2006 3 20 /09 /septembre /2006 08:57

Le temps d’une bataille la polémique a enflé. Le Pen au mépris de toutes les convenances s’est approprié Valmy. Honte à la France révolutionnaire, le facho Le Pen est personna non grata sur les marches de l’est.

 

Heureusement qu’il n’est pas allé à Montoire, ou même à Trafalgar…suivez mon regard ! Il a estimé que la victoire fondatrice de la nation française était emblématique des valeurs qu’il représente. C’est son droit, même si à l’intérieur de son parti ce choix fait beaucoup de mécontents. L’idée d’associer un « monument » de l’Histoire de France à la  promotion de son image n’est pas spécifique au front National. Tous les hommes politiques de droite ou de gauche ont tenté d’accaparer les grands moments de notre passé.

 

Le fait qu’il se trouve des gens bien-pensants, des partisans des bonnes causes, des groupuscules pour s’offusquer que Valmy ait été sollicité par leur adversaire est autrement plus pervers. C’est la dérive vers une dictature de la pensée unique.

 

Valmy, la colonisation, l’Occupation c’est notre Histoire. Chacun est libre d’interpréter ces grands moments à l’aune de son regard sur notre pays. Et ceux tels les francs-maçons qui prétendent interdire cette liberté sont au  même titre que Le Pen de petits fachos.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Professeur Couillon 26/09/2006 02:25

Je ne comprends pas votre allusion aux Francs-Maçons…

Jacques Heurtault 24/09/2006 00:36

je suis tout à fait d'accord avec vous, Candide. Que Le Pen utilise Valmy ne me fait ni chaud ni froid...

danton 21/09/2006 16:54

De fait Le Pen se prend pour Dumouriez ( commandant à Valmy) qui lui montre le mauvais exemple:
Dumouriez entré en relations avec le duc de Saxe-Cobourg, commandant en chef des forces coalisées contre l'armée révolutionnaire,  fut accusé de trahison par la Convention. Il livra aux Autrichiens les commissaires chargés d'enquêter sur sa conduite avant de passer à l'ennemi (avril 1793). Il mourut en Angleterre en 1823.
Donc son hommage est  bien ambigu; apres 1792 1793, on retourne sa veste

miteny 21/09/2006 15:04

Si vous voulez les analyses d'un vrai sceptique, allez sur dieuexiste.com (dont le webmaster va bientôt se faire agresser par le FN).

ZOE 21/09/2006 11:49

Cette « récup » à mon sens ne présente pas grand intérêt compte tenu que la jeunesse retient de ses cours d’histoire le mot « révolution » mais pas nécessairement Valmy.   A qui s’adresse Le Pen ?