Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

25 septembre 2006 1 25 /09 /septembre /2006 09:35

Difficile de passer à coté de ce « chef d’œuvre ». Battage, promotion, récupération : tous les ingrédients sont réunis pour réussir l’exploitation du filon de la mauvaise conscience. Tout, sauf les interprètes qui semblent s’étonner des contorsions aux quelles se livrent les exégètes de la pensée unique.


Même si le film a le mérite de rappeler à ceux qui avaient séché les cours d’histoire du temps où ils « fréquentaient » le bahut que l’empire français à la veille de 1940 s’étendait sur les cinq continents. Normal dès lors que la France était occupée, de faire appel aux français de l’extérieur pour libérer la métropole : ce fut entre autre la deuxième DB.


Mais on peut s’interroger quand cette participation à la Libération se transforme en décompte d’indemnisation ! Les spécialistes patentés de la ré écriture de l’histoire se sont précipités pour dresser la dette de la France vis-à-vis des indigènes enrôlés dans ce que furent les armées d’Afrique. Il est bien sûr équitable que ceux qui combattirent et en gardèrent des séquelles soient considérés à l’égal des français de souche, mais pourquoi devoir une réparation à ceux qui en revinrent sans aucuns stigmates après cette immersion forcée dans la deuxième guerre mondiale. Et que dire de la prétention des bonnes âmes de service à étendre aux fils et filles de ces combattants la dette de la France


Chirac a encore frappé. Il a accepté de payer pour clore une injustice qui n’avait rien de flagrante. Dans la longue liste du dé tricotage au quel il se sera livré, cette indemnisation, aussi symbolique qu’elle soit, concours à donner de la France l’image d’un pays incapable d’assumer son histoire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires

henri 02/10/2006 10:55

Pour arriver jusqu\\\'en France, les "indigènes" sont passés sur le ventre des troupes allemandes, mais aussi sur ceux de pas mal de femmes et de filles italiennes -voir le film "La ciociarra" - .
Ces épisodes peu glorieux nous font ressembler à ceux que nous vilipendons depuis 60 ans.
A quand la repentance ?

papy 27/09/2006 16:23

Au delà de la dignite et de la pertinence du film "les indigenes" il est attristant de voir la degoulinure des bons sentiments retroactifs qui inondent les medias. Deux autres evenements comme la sortie du livre "les bienveillantes" ou comme hier soir le très bon film sur la rue lauriston nous montrent à l''evidence que les collabos de 1943 sont vite devenus des resistants de 1946 et qu'un bon etudiant en droit bon élève peut être entrainé et devenir un haut grade SS et participer aux exactions contre les juifs . On constate que les nazis de 1942 etaient somme toutes des humains normaux  disciplinés et conciencieux  soucieux de bien executer les ordres de leur chef. Ces documents devraient eduquer les medias à plus de retenue dans leur commentaires. Quand aux artistes  qui se bousculent à Cachan je ne crois pas quil y en ait un seul  pour proposer d'heberger ne serait ce que provisoirement un des cachan chez lui.La politique schizofrene actuelle est  proprement immorale.