Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

24 octobre 2006 2 24 /10 /octobre /2006 21:57

Il lui sera difficile de faire litière du soupçon. Il peut feindre être calomnié mais alors il ne faut pas omettre de poursuivre ceux qui propagent les faits incriminés. Sa mise en cause dans la destruction d’une note citant son ami Gergorin comme le corbeau de l’affaire Clearstream est un forfait qui peut entraîner une déflagration « nucléaire » quand son auteur est investi d’une autorité publique.


Révélée par un journaliste et confirmée par le patron de la DST la transformation en confettis de cette note manuscrite a permis de détourner les soupçons sur des lampistes et a fait perdre à l’enquête de nombreux mois. On voit l’intérêt qu’avait de Villepin à soustraire le « deus ex machina » de cette opération à la curiosité des enquêteurs.


L’étau se resserre. Une course de vitesse est engagée. La chute de la maison Giscard sous les coups tordus de Chirac tel que l’excellent documentaire diffusé sur France 2 nous la révèle n’est qu’amuse gueule comparée à la machination que la chiraquie avait concocté pour naufrager Sarkozy.


On est tenu en haleine. Ce soir le deuxième épisode va nous conduire dans les coulisses de l’Elysée sous la houlette de notre président. L’affaire Clearstream ne sort pas de l’imagination d’un metteur en scène de fiction. Non, elle a été conçue par ces gens là qui plastronnent en protestant de leur bonne foi.


Soyons optimistes, peut être découvrirons-nous ce soir un indice confondant qui infirme que nous ne sommes pas dans cette république décadente où la réalité dépasse souvent la fiction.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires