Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

14 novembre 2006 2 14 /11 /novembre /2006 11:30

Le gouvernement passe la surmultipliée. Pas de répit pour les fumeurs qui début 2007 seront boutés hors des lieux publics. Le tabac oui, la fumée non ! Question de santé publique nous assène-t-on. Et que ceux qui pensaient pouvoir tirer une bouffée dans un coin isolé en seront pour leurs frais, en fait pour l’air frais car la rue reste accessible ainsi que les quais de gares désaffectées.


L’intention est louable, protéger la santé des français. Sa généralisation pourrait se révéler dangereuse. Réduire la vitesse a déjà permis d’économiser des vies. Rouler à 50 au lieu de 60 en agglomération c’est 1000 vies sauvegardées. Rouler à 40 au lieu de 50 ce sera encore beaucoup de tombes qui n’auront pas à être fleuries. Même que ne pas rouler du tout c’est 8000 vies épargnées. Qu’attend le gouvernement pour interdire de rouler.


Et si d’aventure il vous prenait de marcher, sachez que cette activité génère du CO² qui réchauffe la planète qui devient dangereuse à habiter. Comment le gouvernement ose-t-il encore nous faire marcher.


Pour rester en bonne santé il suffit donc de rester à la maison. Mais n’est ce pas le haut lieu des accidents domestiques qui ne tuent pas moins de 70.000 personnes par an ? Alors à la maison oui, mais à condition d’y être couché.


Ouf, enfin une situation sans risque pour la santé. Sauf à avoir oublié que 99% des gens qui décèdent meurent dans leur lit. Finalement autant fumer !

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires

totof 14/11/2006 19:42

Avant … On ne mettait pas de genouillères pour faire du vélo et on prenait des gamelles souvent dans des bouquets d’orties, avant, on allait à l’école à pied en « galoches » … On allait courir dans les rues et dans les champs pour découvrir…. sans les associations qui nous disais « fais pas ci fais pas ça sinon tu vas mourir » Avant le soir quand on rentrait, nos parents fumaient en jouant aux cartes ou en regardant pour les plus vernis la télé… Avant … Certains étaient aux champs et aimaient leur vie. Avant, on n’était jamais malades … Avant … On vivait … On est toujours là… Mais c’était « avant » … A force de faire attention à tout ce qui pourrait nous empêcher de vivre plus longtemps … Ne sommes nous pas en train de ne pas vivre le temps que nous avons à vivre ?

Pierre Lacour 14/11/2006 18:26

Mort aux fumeurs !

annie 14/11/2006 18:13

Ce que Candide ne dit pas, c'est que l'interdiction de fumer est pour empécher les non fumeurs de se rendre malades. Aussi je fais partie d'une asso qui présente une requête afin que nous n'allions plus travailler si quelqu'un a un virus type grippe ... Que les accès aux malades contagieux soient interdits dans les lieux publics. ( grippe, coqueluche, ou porteurs de poux ... ) car enfin on veut se protéger jusqu'au bout ! pas de raison !

gainsbar 14/11/2006 18:04

Dieu est un fumeur de havanes; C'est lui-même qui m'a dit; Que la fumée envoie au paradis ... Aime moi Sarkozy ...