Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

2 janvier 2007 2 02 /01 /janvier /2007 10:50

L’intention est louable. La récupération par Chirac à l’occasion de ses vœux d’une idée Sarkozienne réjouira ceux qui en seront les bénéficiaires et rassurera les 50% de français qui, selon les sondages, craignent de rejoindre le monde des SDF. Tout n’est-il donc pas pour le mieux dans le meilleur des mondes ? Et la loi qu’on nous concocte en toute précipitation pour un « droit au logement opposable » devrait ôter de notre regard le spectacle affligeant de ces gens qui dorment dans la rue. Qui s’en plaindra ?


Mais où s’arrêtera la dérive ?


Car si le droit au logement devient opposable, il faudrait étendre cette obligation que l’Etat prend à sa charge au travail. Un droit au travail opposable, n’est ce pas la solution de tous ces problèmes ? C’est la perte de l’emploi qui précipite dans la précarité, dans l’assistanat, la désocialisation… Qui reprendra l’idée ?


Qu’attend Chirac pour clore son quinquennat par une brillante initiative, pour réduire la fracture sociale et annoncer un droit au travail pour tous ceux qui résident sur le sol français. Ils pourraient même choisir, leur niveau de poste, leur rémunération et surtout leur lieu de travail, évidemment à proximité de leur logement.


Ce que les sociétés communistes ont échoué à instaurer, un travail garanti par l’Etat, devrait figurer dans le programme de nos candidats.


Question, mais qui paiera la facture sociale ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires

TOTOF 05/01/2007 21:58

a triniti ... Il n'y a sur un blog pas matiere à être vulgaire . Candide est de droite, c'est clair et habite la vésinet  (lien dispo sur son site) . Il est parfois drole et parfois frole ce que nos excellents codes moraux pourraient nommer "insupportables". Il est vrai qu'avec un pseudo et dans l'anonymat il est plus facile de tout se permettre ... Vrai aussi qu'aucune idée nouvelle ne sort : plus facile de fustiger que d'apporter des réponses
donc globalement je publie sur mon site certains textes que je pense pas trop mal et pas les autres que je trouve sans intérêt ... ( je suis de droite libérale et l'affiche)
Pas de quoi être vulgaire vis à vis de ceux qui donnent un avis sur un site qui n'écrit que  pour garder un public ....Le créneau a été choisi : Railler ... Pas de quoi en faire un plat ! ... Sur ce qui n'en est pas un .... (un vrai plat consistant )
On ne sait pas si Candide un jour donnera son nom et dira de quel côté il est : j'en doute ! plus facile et plus confortable d'être nul part : ça exonère de tout et ça évite les bagarres : il n'y a que les gens courageux ou qui ont la foi qui militent ... et vont jusqu'au bout de leurs convictions ...Là ce n'est pas le cas ...Alors à prendre pour ce que c'est sachant que ça ne sera pas cité pour un prix nobel un jour ... On s'en moque !
mais pas la peine d'être vulgaire en plus ... Pas consistant, pas la peine de rendre glauque en plus ...

triniti 04/01/2007 13:41

Je ne sais pas ce qu'est un bourge, mais je sais reconnaître une courge

grrrr 04/01/2007 07:51

ça pue sur ce site de bourge . Aucune reflexion. Contre-vérités. véhicule la soupe sarkozyste

emile 03/01/2007 22:54

Je reproche à Candide de ne pas de temps en temps se retourner et de recenser les temps qu'ont occupés les evenements "mediatiques" et d'en faire un bilan ; c'est le moment.
Qui se soucie encore du CPE ou du CNE?, qui se soucie des sans-papiers de Cachan?, qui se soucie des voitures qui ont flambées?; qui se soucie de ce que pensent Fabius ou Chevenement ?,qui se soucie de l'etat des prisons? , qui se soucie de l'affaire d'Outreau? ; qui se soucie des declarations de Benoit XVI?; qui se soucie du coup de boule de Zizou?. Les faits divers sont des bulles qui petillent et qui s'evaporent et permettent aux pamphletaires et à leur commentateurs de trouver de la pitance.
Que restera t'il dans un mois dans un an dans un siecle de ces bulles?

JEAN 03/01/2007 17:23

Pourquoi ne pas affecter les aides au logement directement ? et les verser directement aux propriétaires ? cela semblerait normal et sain !