Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

7 janvier 2007 7 07 /01 /janvier /2007 21:57

C’est à y perdre son latin. Le souffle du scandale a forcé le prélat à la démission et le siège épiscopal de Varsovie se trouve vacant. On en reste coi. Les polonais découvriraient que leurs élites ont collaboré. On veut bien être naïf mais pas crédule au point de croire que les apparatchiks de l’ancien régime ne se sont pas refait une virginité dans le système capitaliste.


En Pologne l’église catholique a su prospérer au temps du communisme. C’était au prix d’une double hypocrisie. La hiérarchie de l’église acceptait d’être adoubé par le régime et ne se mêlait pas des affaires temporelles. Et le système socialiste tolérait des ouailles qui croyaient que leur salut viendrait du ciel plus sûrement que du soviet suprême au mépris de l’enseignement du matérialisme dialectique. C’était gagnant gagnant.


Wojtyla sut jouer à merveille de ces ambiguïtés et pour ce faire il a bien du collaborer. Son rôle dans la chute du communisme reste à éclaircir mais il ne fut pas un résistant contestataire virulent.


Ce que nous fait découvrir cette démission forcée, c’est la troisième hypocrisie : en fait il y a rétrospectivement de bons et mauvais collabos. Et notre prélat qui causait avec le KGB local découvre à ses dépens que ces gens là n’étaient pas fréquentables.


Sans doute Pie XII était il mieux inspiré qui copinait avec le national-socialisme, à moins que ce ne fut l’Eglise qui ait oublié de lui appliquer ce vieil adage qui fait chuter notre archevêque polonais : vox populi, vox dei

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Religion
commenter cet article

commentaires

Pascal Hervé 23/09/2007 17:10

Mon pauvre Candide,que pouvez vous savoir,vous,incroyant militant,des tribulations et malheurs de croyants dans des régimes totalitaires,matérialistes, et athées?L'action du pape Pie XII,était celle d'un diplomate et d'un homme épris de Foi et de Culture,choses qui vous sont il est vrai étrangères,il a fait comme il a pu.Je plains l'homme qui se sent en droit de le juger.S'il n'a pa su pour la postérité être "politiquement correct" il reste un homme d'une intelligence supérieure,soucieux de mettre l'enseignement de l'Eglise Catholique Romaine en conformité avec les données de la science,mais soucieux aussi de rester fidèle à sa Foi.Le pape Paul VI de bien heureuse mémoire,aurait pu utilement vous éclairer à ce sujet.Vous avez le vocabulaire d'un être cultivé ,mais vos verbosités ne sont que celles d'un cuistre.

Obscar 09/01/2007 20:41

Avant de regarder la paille qui est dans l'oeil du voisin, mieux vaut regarder la poutre qui est dans le sien.
La France est quand même le seul pays d'Europe où- un parti complice du Goulag a encore pignon sur rue et aura sa candidate aux prochaines élections- la totalité des intellectuels, professeurs... approuvaient le grand frère de l'autre coté du rideau de fer pour ne pas désespérer la classe ouvrière- qui a abandonné des millions de vietnamiens à leurs geoliers communistes et qui continue à s'en flatter (cf le 100ème anniversaire de Mendès que toute la gauche caviar va fêter)- qui a élu un président de la République signataire de l'Appel de Stockholm- qui a encore un évèque à St Denis qui s'affirme communisteetc
Candide va t'il réclamer la même épuration en France qu'en Pologne.Pourquoi pas?