Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 11:44

Peut-on faire de la bonne politique avec de bons sentiments, de bonnes intentions ?

 

Hulot a fait une percée remarquée en proposant quelques mesures frappées au coin du bon sens pour protéger durablement notre environnement. Et tous les candidats ont repris à leur compte cette liste de bonnes actions. Ils ont trop peur d’y laisser des voix. L’écologie light est entrée dans la campagne au grand dam des ayatollahs du parti des verts condamnés à compter les rares moutons qui se repaissent encore de leurs tirades sectaires.


Le danger est bien réel, faire de « l’hulotisme », faire de ces mesures l’alpha et l’oméga de nos politiques de développement, comme si aujourd’hui on ne se trompait pas de combat. Hulot menace de se présenter si on ne lui propose pas un poste de vice président. C’est le chantage aux voix.


 

Cet homme est dangereux. Il a un métro de retard. A l’heure de la désindustrialisation du pays, des délocalisations des activités secondaires, du surcoût des salariés du tertiaire donner un droit de veto à un doux rêveur relèverait de la faute majeure. Il ne s’agit pas de taxer, de réglementer, de dissuader : il s’agit de réinventer un tissu économique et industriel qui permette d’employer les français en exploitant les richesses nationales. A vouloir la protection en déconsidérant la prise de risque on justifie l’assistanat et l’irresponsabilité. Comme si la France pouvait s’offrir le luxe d’handicaps supplémentaires a l’heure de la mondialisation.


Le développement à la soviétique, les nuages de fumée, les rejets de déchets, tout cela est depuis belle lurette maîtrisé. Prétendre s’attaquer à l’échelle de notre pays à l’effet de serre tout comme à la couche d’ozone est une vaste fumisterie. Les cerveaux bouillonnants des énarques n’ont pas conscience du ridicule des mesures préconisées face à la complexité des causes dont le réchauffement est l’un des effets. Merci Claude Allègre de le marteler.


Alors Mr Hulot, reprenez vos émissions, sans effet de serre, vos émissions de télévision et n’ôtez pas à la France par vos gesticulations une chance de se développer.


Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Ecologie
commenter cet article

commentaires