Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

19 janvier 2007 5 19 /01 /janvier /2007 10:33

C’est un fin stratège. On le compara à Napoléon, sous cet angle là c’est bien mérité. La manoeuvre fut conduite dans l’ombre, à l’abri des caméras, loin des murs aux oreilles bienveillantes. Elle avait tant de chance d’échouer que murmurer ce qui se tramait ne pouvait que conduire à l’échec.


Le résultat est d’autant plus éclatant que peu auraient parié leur chemise sur sa capacité à phagocyter l’ennemi. Mieux qu’une phagocytose, c’est une néantisation qui s’est opérée sous nos yeux tellement incrédules qu’on le croyait encore vivant. Il était déjà acculé à la reddition.


La Chiraquie a rendu les armes et fait allégeance devant le petit soldat. Résultat d’une anticipation brillante ce contournement du Château, ce dernier fut isolé de ses principaux suppôts. La désertion de Juppé, le basculement de Raffarin, l’écroulement d’Alliot Marie ont laissé le Villlepin seul, sans troupes pour mener l’assaut contre le locataire de la place Beauvau.


Seul valeureux grognard à résister Debré équipé d’un chassepot a laissé passé l’Eure. Nul doute qu’il ne reçoive de Chirac le sucre d’orge pour sévices rendus. C’est petit, ça lui convient donc.


L’adversaire socialiste avait parié sur les déchirements de la droite et nous avons longtemps craint que la division évacue toute chance de résister à une nouvelle vague rose. Le pire n’étant pas certain et Sarkozy se révélant un fin démineur, le terrain est dégagé pour mener une campagne toute entière axée sur un choix de société.


La responsabilité individuelle face à l’irresponsabilité collective. Voila la ligne de démarcation qui est clairement tracée entre les deux candidats.

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Portrait
commenter cet article

commentaires

Combes 20/01/2007 09:32

Chirac avait au moins un avantage, c'est que c'était un christianophobe convaincu.Sarkozy admet l'héritage chrétien de la France.
Voilà les corbeaux qui reviennent.
Candide fais quelque chose. Il faut que Chirac se représente pour empêcher l'élection du ratichon déguisé.