Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 17:05

Une opportunité : celle d’inscrire les fiducies dans notre code civil. Décryptons. La fiducie est au français ce que le trust est à l’anglais : une forme efficace d’organisation du patrimoine, de la succession. Beaucoup de nos voisins ont instauré cette structure capitalistique qui donne flexibilité et efficacité aux détenteurs de capitaux. L’outil est connu des groupes industriels qui, pour en bénéficier, délocalise qui aux Pays Bas, qui au Luxembourg ou en Belgique, pays de l’espace européen.

 

« L’entreprise française » devrait pavoiser. L’assemblée nationale s’apprête aujourd’hui à faire entrer la fiducie dans notre arsenal législatif.

 

Que nenni ! La fiducie est vidée de son contenu. Ce n’est plus le trust à l’anglo saxonne que nos parlementaires vont autoriser, pas même un trustillon. L’avatar franchouillard de la fiducie ne servira que d’épouvantail à socialo. Il n’aurait pas empécher Peugeot, La française des jeux ou Alstom d’aller planquer leurs capitaux dans un pays voisin pour en bénéficier.


Une fois encore nos libéraux s’arrêtent à mi chemin. Ils font mine de déterrer la hache de guerre mais revendique son innocuité comme pour s’en excuser. Le jour où la droite osera revendiquer son libéralisme, elle pourra dire en paraphrasant Mr Sarkozy, que la rupture aura été consommée. En attendant elle nage en pleine contradiction, se donne des verges pour se faire fouetter sans obtenir l’avancée libérale revendiquée.


La formule est ancienne, mais encore d’actualité : la droite la pus bête du monde….

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Politique
commenter cet article

commentaires