Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 09:42

Breton fut l’un des premiers à tirer la sonnette d’alarme. La France est surendettée. Le total les engagements de l’Etat s’élève à deux mille milliards d’€.  A contre courant de tous nos voisins européens notre ratio d’endettement s’est accru ces 5 dernières années et hormis quelques fortes paroles, l’Etat continue à creuser le déficit.


Pour en mesurer l’importance il faut imaginer un ménage qui dépense constamment 20% de plus que son revenu. Vite sa situation le contraindrait à céder quelques bijoux de famille pour survivre à ce rythme là. C’est aussi ce qui se passe avec l’Etat, dont la valeur patrimoniale s’est dégradée au point de présenter aujourd'hui un bilan négatif.


Avec un niveau de prélèvement parmi les plus lourds des pays industrialisés, la France a besoin de s’endetter pour financer ses dépenses courantes. Environ 100 milliards par an.


C’est dans ce contexte, qui sans la zone Euro nous obligerait à dévaluer, que les candidats s’entêtent à nous proposer d’augmenter la facture de plus de 50 milliards d’Euros.


Quand la majorité de nos voisins réussit à réduire massivement la part de la dépense publique (moins 15% en Suède, pays si souvent cité), nos hommes politiques ont inventé un nouveau paradigme : l’insoutenable légèreté du déficit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Economie
commenter cet article

commentaires

DOM 13/02/2007 18:59

bonsoir Candide, merci de ta visite chez moi, je vois que tu n'est pas aussi candide que ça ! LOL
bonne continuation !
DOM.

cristal 13/02/2007 18:17

Merci pour ton commentaire, Candide ! Trés instructif !A+

ronin 13/02/2007 18:01

je n avais lu que un quart du livre de François de Closet " toujours plus encore " tellement je suis écoeuré de l'endettement de la FranceMAis là je vois que c est toujours aussi fortEt les 2 trolls Sarkoshow et royalshow continuent dans la demagogie de l endettement de la FranceRONIN

Jean-Pierre 13/02/2007 14:58

Nos politiques pensent certainement que nous n'avons pas encore touché le fond. Continuons à descendre et rendez-vous en 2012. Plus on attend et, non seulement la facture sera de plus en plus salée, mais on pourrait avoir, en plus, de bien mauvaises surprises. Les extrèmes D et G sont là, en embuscade.