Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 17:12

La précision avec laquelle le montant de la gruge est connu mérite d’être signalée. Le naïf qui signe ce billet croyait que l’économie de l’ombre échappait au suivi comptable dont les activités déclarées sont l’objet. Candide, quel naïf, tu fais !


Nos énarques, certainement rompus au travail au black, sont capables d’en mesurer l’étendue, d’en connaître la provenance, les bénéficiaires et même les contrevenants.


Les moralistes montent au créneau, stigmatisent les profiteurs, les donneurs d’ordre et redistribuent déjà tous les bienfaits dont on est privé par la non imposition des revenus du travail au noir. Les plus hautes autorités s’engagent à y mettre un terme. Pour 40 milliards d’euros qui échappe à l’impôt, en ces temps de disette, il est de bon ton de se démener.


C’est oublier que la gruge est un sport national, pratiqué du haut (même très haut) jusqu’en bas de l’échelle. Qui n’a pas été fier d’avoir piégé le système ? A contrario de peuples plus réglo le français  a une tendance à donner dans la combine si ça peut l’arranger.


Nos hommes politiques qui profitent plus que quiconque du système, de passe droits et de dérogations ont la fâcheuse habitude de s’amnistier entre eux. Ils sont mal venus de reprocher à monsieur Tout le monde de suivre les exemples qui viennent d’en haut.


Le seul homme politique qui était insoupçonnable, un certain Charles de Gaulle a eu le tort insigne de ne pas en faire état. Quand on veut être pris en exemple encore faut-il le faire savoir.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Libre Cours
commenter cet article

commentaires

Ego 20/02/2007 18:57

Joli billet !