Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Libre Cours par Candide
  • Libre Cours  par  Candide
  • : Décryptage sans complaisance de l'actualité quotidienne.
  • Contact

Retrouvez Candide
alias Phénix sur

3w.LeVésinet.com

Recherche

Texte libre

Archives

22 février 2007 4 22 /02 /février /2007 08:06

Avec la Commune ce fut le temps des cerises, avec Ségolène arrive le temps des pleurs. Le peuple de France va devoir se munir de kleenex pour éponger les larmes qu’une candidate infirmière se complait à faire couler.


« Ah, les mal heureux, les mal entendants, les mal voyants, les mal logés, les mal aimés, les mal bouffants je vous ai entendus. Dans la république que je vous prépare tous les gens seront traités, considérés, respectés, éduqués, chauffés, alimentés, choyés, j’y veillerai personnellement !


Regardez les méchants qui vous font du mal, cette droite responsable de tous vos maux, dites avec moi : plus jamais ça ! »


Le populisme lacrymal fait son entrée dans les chaumières. Prêtons l’oreille aux mal entendants, ayons un regard pour les mal voyants, faisons la place aux handicapés, aux défavorisés, aux exclus, aux discriminés. Même Jésus n’en a pas osé en faire autant.


Le roi ne prenait pas ses sujets pour des demeurés. Il avait du respect pour ses gens. Il est vrai qu’il n’avait pas besoin de racoler pour être le premier des français.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide - dans Portrait
commenter cet article

commentaires

jean 22/02/2007 10:40

Segolene comme tous les politiques veut se substituer à l'eglise pour apporter sa compassion à ceux qui souffrent. Ne doutons pas que si Segolene est elue ce qui est devenu le spectacle de la repentance et de la compassion gouvernementale ne s'accelere encore pour atteindre des sommets. Au moins l'eschatologie chretienne apportait au peuple un espoir de bonheur à terme. Or l'election de madame Royale à la presidence fera  que la cruelle realite de la vie s'imposera toujours  aux plus faibles une fois les illusions entretenues par la demagogie electorale se seront evanouies .Sans espoir de bonheur  l'angoisse existentielle se retrouvera renforcée.